leral.net | S'informer en temps réel

Idy convoque Al-Maktoum pour appeler Macky à la pacification de l’espace politique

Profitant de la célébration de la Korité, le Président de Rewmi est revenu sur la situation nationale avec une particulière insistance sur la nécessité de pacifier l’espace politique, pour laquelle il interpelle le chef de l’Etat Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Samedi 16 Juin 2018 à 09:38 | | 0 commentaire(s)|

Idy convoque Al-Maktoum pour appeler Macky à la pacification de l’espace politique
Précisant d’emblée que s’il ne dialogue pas avec le Président Macky Sall, c’est parce que « la parole de celui-ci n’avait plus aucune valeur et ce, depuis très longtemps au regard des nombreux engagements qu’il n’a jamais tenus au vu et au su de tous les Sénégalais ».
 
Pour Idrissa Seck, afin de donner un sens au dialogue et à la concertation auxquels il appelle, Macky Sall devrait d’abord «se réconcilier avec le Président Abdoulaye Wade et cela ne pourrait être possible que s’il règle le cas Karim Wade pour ainsi soulager l’ancien Président qui a beaucoup fait pour le Sénégal ».

Evoquant des démarches récentes entreprises par une haute personnalité très proche du Président Macky Sall, le Président du Conseil départemental de Thiès est revenu sur l'anecdote, racontée par Al-Maktoum, où Ibliss demandait à être réconcilié à Dieu qui lui a rappelé que la seule condition était de faire, sur la tombe d’Adam, la prosternation qu'il avait refusée de son vivant.

Pour l’ancien premier Ministre, cette réconciliation devrait commencer par un acte de générosité et de dépassement envers Karim Wade, pour que "Abdoulaye Wade reprenne enfin sa vie normale de chef d'Etat dont la CEDEAO et l'Union africaine voire le monde entier a besoin des conseils face aux problèmes du continent et du monde".

Dans ce même élan de plaidoyer, le Président de Rewmi a appelé Macky Sall à plus de justice envers Khalifa Sall dont la seule faute est d'avoir «des ambitions pour le Sénégal », « sachant qu’il a été inculpé sur la base de nouvelles règles qu’on a voulu exclusivement lui appliquer dans une réelle volonté de mettre l’appareil judiciaire au service de calculs politiciens visant à éliminer un adversaire sérieux de la course présidentielle ».

Mais Idy ira plus loin pour demander au Président Sall de travailler pour un consensus national plus large, en dissolvant Benno Bokk Yaakar pour créer «Benno Bokk Sénégal», qui sera un cadre élargi conformément à l’esprit d’unité nationale qui l’avait poussé à fonder le Rewmi. Pour l’ancien Premier Ministre, Rewmi est l’expression d’un désir d’unité autour de l’essentiel: l’intérêt supérieur du Sénégal.

Faisant un clin d’œil à l’ensemble des Sénégalais qui ont grandement besoin de ce sursaut en ces temps de Coupe du monde où les "Lions" sont engagés en Russie, Idrissa Seck dit nourrir l’espoir d’un succès éclatant si l’on parvenait à cette parfaite union des cœurs et des esprits, le temps de la Coupe du monde.




Soukeyna Fall Journaliste

Analyste politique Leiden (Pays Bas)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos