Leral.net - S'informer en temps réel

Imam Mouhammadou Abdoulaye Cissé de Saint-Louis: «L’unité est un facteur de richesse pour l’Islam »

Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Juillet 2021 à 18:43 | | 0 commentaire(s)|

L’Imam Mouhammadou Abdoulaye Cissé, Ibn Serigne El Hadj Madior Cissé du Sud de l’île de Saint-Louis, a dirigé la prière de l’Aïd El Kébir à la grande mosquée Ihsan de Sindoné. Il a entamé son sermon par le rappel des bienfaits des 10 jours précédant cette grande fête de la Tabaski. Saint-Louis–Il a poursuivi en disant […]

L’Imam Mouhammedou Abdoulaye Cissé, Ibn Serigne El Hadj Madior Cissé du Sud de l’île de Saint-Louis, a dirigé la prière de l’Aïd El Kébir à la grande mosquée Ihsan de Sindoné. Il a entamé son sermon par le rappel des bienfaits des 10 jours précédant cette grande fête de la Tabaski.

Saint-LouisIl a poursuivi en disant que c’est Dieu qui donne la vie et la mort. Qu’il est unique et que nous devons le remercier d’avoir fait de nous des musulmans.

Il a précisé que la Tabaski constitue le Congrès mondial annuel des musulmans, qui démontrent leur unité nonobstant la couleur de leur peau, « ils pratiquent les mêmes actes, se tournent vers la même Quibla et croient au même livre, le Saint Coran ».

De l’avis de cet illustre et digne fils et descendant de Feu Serigne El Hadj Madior Cissé, « ceci est une leçon pour nous, nous ne devons pas nous disperser, l’unité est un facteur de richesse pour l’Islam ».

Nous formons une même nation, alors pourquoi l’exploitation des uns et des autres ? se demande l’Imam avant d’exhorter tous les fidèles musulmans à mener une grande croisade contre la pauvreté (sous toutes ses formes) en appliquant la Zakat, qui fait partie des principales recommandations divines.

Pour lui, cette Zakat est un moyen très efficace pour enrayer cette pauvreté.

Ce moment d’allégresse, a-t-il poursuivi, symbole de délivrance et de libération du prophète Ibrahim et de son fils Ismaël (Aleyi salam), « est l’occasion de rappeler les valeurs de partage et de tolérance promues par la religion musulmane ».

L’Imam Ratib de Sindoné a fait savoir également que « cette belle fête nous invite à sacrifier ce que nous avons de plus cher au nom d’Allah pour mériter la vie éternelle au paradis céleste ».

Il a terminé son prêche en adressant ses meilleurs vœux de solidarité et de paix à l’ensemble des familles religieuses du Sénégal, au Chef de l’Etat, le Président Macky Sall, et à toute la Ummah islamique.

                                                                                         Mbagnick Kharachi Diagne (Correspondant)



Source : http://lesoleil.sn/imam-mouhammedou-abdoulaye-ciss...



Titre de votre page Titre de votre page