leral.net | S'informer en temps réel

Impact économique du Coronavirus, la Force Covid-19 et les mesures étatiques pour soulager les Sénégalais

Le Fonds de riposte et de solidarité contre les effets de la pandémie COVID-19, FORCE-COVID-19, doté de 1000 milliards de FCFA, a été mis en place pour financer le Programme de Résilience Economique et Sociale. Ce programme qui vise à renforcer notre système de santé et soutenir nos ménages, notre diaspora, nos entreprises et les salariés, est en cours d’exécution. Voici les mesures prises par l’Etat du Sénégal, en réponse aux conséquences économiques de la pandémie


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Juin 2020 à 22:47 | | 0 commentaire(s)|

Impact économique du Coronavirus, la Force Covid-19 et les mesures étatiques pour soulager les Sénégalais
En plus d’être une crise sanitaire majeure, la pandémie COVID-19 affecte durement l’économie nationale. D’après les dernières évaluations, notre taux de croissance économique passerait de 6,8% à 1,1%, voire moins.

Plusieurs secteurs de l’économie comme les transports aériens, le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, la culture et les loisirs, l’artisanat et le commerce de produits agricoles, sont à l’arrêt ou au ralenti.

Voilà pourquoi j’ai mis en place le Fonds de riposte et de solidarité contre les effets de la pandémie COVID-19, FORCE-COVID-19, doté de 1000 milliards de FCFA, pour financer le Programme de Résilience Economique et Sociale. Ce programme, qui vise à renforcer notre système de santé et soutenir nos ménages, notre diaspora, nos entreprises et les salariés, est en cours d’exécution.

Sur la composante santé, le Programme nous a permis de dérouler sans tarder, notre stratégie de riposte à la pandémie, par :

• l’achat massif d’équipements et de produits médicaux ;
• le relèvement substantiel du plateau sanitaire existant, l’aménagement et l’équipement de nouvelles structures de traitement des épidémies, soit 33 Centres répartis à travers le pays ;
• enfin, la prise en charge des malades et des personnes confinées.

Nous allons renforcer ces acquis.

Ainsi, sur la séquence 2020-2021, l’Etat recrutera 500 médecins et 1000 agents professionnels de la santé, notamment infirmiers et infirmières, sages-femmes, ainsi que des personnels de soutien. S’agissant des médecins, la priorité sera accordée aux districts éloignés et aux spécialistes.

En outre, le Gouvernement mettra en place, sur la période 2020-2024, une ambitieuse stratégie de modernisation du secteur de la santé et de l’action sociale, à travers le Plan d’investissement pour un système de santé et d’action sociale résilient et pérenne, dont une composante dédiée à la télésanté. Ce Plan sera adopté prochainement lors d’un Conseil présidentiel.

S’agissant du soutien aux ménages, en plus de la prise en charge par l’Etat des factures d’électricité des abonnés de la tranche sociale, pour un bimestre, la distribution des denrées de première nécessité est engagée depuis le 11 avril.

Cette opération d’envergure, jamais réalisée, a nécessité la mobilisation de plus de 4000 camions pour acheminer l’aide à 1.100.000 ménages sur l’ensemble du territoire national, soit environ plus de la moitié de la population.

A ce jour, sur les 552 communes du pays, 438 ont terminé la distribution ; le reste des opérations est en cours dans 114 communes, soit un taux de réalisation de 79,34%. Toute la distribution devra être achevée le 15 juillet prochain, au plus tard.

Des quotas spécifiques seront alloués aux chauffeurs du transport interurbain (14 000 kits), aux réfugiés (4 262 kits), aux titulaires de Cartes d’égalité de chance (54 219 kits) et aux personnes omises du Programme national de bourses de sécurité familiale (42 650 kits).

Concernant l’appui à la Diaspora à hauteur de 12,5 milliards de FCFA, la plateforme ouverte à cet effet, a enregistré plus de 200 000 inscriptions provenant de 142 pays. 60 000 demandes ont été déjà satisfaites. Les opérations se poursuivent avec la troisième et dernière phase.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page