leral.net | S'informer en temps réel

Inauguration de la permanence de l'APR Fann-Amitié-Point E, Yakham Mbaye et Cie lancent la grande offensive contre l'opposition et vilipendent Y en a marre

Des attaques contre Y en a marre et l'opposition ont ce weekend marqué l'inauguration de la permanence de l'Alliance pour la République de Fann-Point E-Amitié. Le secrétaire d'Etat à la Communication, Yakham Mbaye et ses camarades optent pour l'offensive contre tout détracteur du régime.


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Avril 2017 à 12:30 | | 0 commentaire(s)|

Le secrétaire d'Etat à la communication et responsable de l'APR à Dakar Yakham Mbaye
Le secrétaire d'Etat à la communication et responsable de l'APR à Dakar Yakham Mbaye
Les responsables politiques de l'APR de la région de Dakar prennent les devants en attendant le renfort des autres localités du pays. " L'heure est au combat, Macky Sall n'est pas un peureux. Le Sénégal n'a jamais eu une opposition aussi destructrice. Il faut qu'on fasse preuve de courage en quittant la position défensive. Nous sommes dans une atmosphère de combat et nous allons combattre l'opposition jusqu'à la dernière énergie", lance Yakham Mbaye, secrétaire d'Etat à la Communication, lors de l'inauguration de la permanence de l'APR de la commune de Fann-Point E-Amitié mise à la disposition du parti par le directeur de l'Agence de gestion du patrimoine bâti de l'Etat, Abdou Karim Fofana.

En perspective des prochaines élection législatives, les responsables apéristes comptent mettre les bouchées doubles pour remporter tous les sièges de la région de Dakar. " C'est en équipe qu'on gagne et non en individuel. C'est une équipe soudée qui peut nous faire gagner Dakar. Il n'y a pas de défaite victorieuse", souligne Yakham Mbaye. Lui emboîtant le pas, le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye taxe les opposants de personnes frustrées. " Ils n'ont rien à dire pour faire avancer le pays. Ils sont allergiques au bien-être du pays".

Aussi, s'érigent-ils en boucliers pour contrecarrer tout détracteur du gouvernement. " Fadel Barro et Cie sont des corrompus, Y en a marre est une bande de corrompus, ce sont des répondeurs automatiques et il faut que nous soyons comme tels. Depuis ma sortie, ils n'ont pas répondu car j'ai des preuves", défie Yakham Mbaye qui ne compte pas reculer d'un iota.

" On en a marre de Y en a marre . Ils veulent aller à l'Assemblée Nationale en faisant dans l'arnaque", renchérit Thérèse Faye Diouf, coordonnatrice de la Convergence des jeunesses républicaines. "Nous sommes prêts à les accueillir, les politiciens qui sont derrière eux n'ont qu'à s'afficher, qu'on les affronte. Il faut aller s'inscrire sur les listes électorales pour une large majorité à l'Assemblée Nationale", lance Mor Ngom, le ministre-conseiller, responsable apériste.

Là où le député de l'APR, Moustapha Cissé Lô est d'avis que les politiciens financent Y en a marre qu'ils jugent non crédibles, certains de ses membres l'ayant quitté car, décriant une mauvaise gestion financière.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos