leral.net | S'informer en temps réel

Inclusion du Ter: Les personnes à mobilité réduite prises en compte

Dans le cadre de l’initiative « Sargal Sénégal », les personnes à mobilité réduite ont également eu le privilège d’être parmi les premiers voyageurs du Train express régional (Ter). Entre émerveillement et satisfaction, ils donnent leurs avis. Nous avons fait ensemble le trajet Dakar-Diamniadio.


Rédigé par leral.net le Dimanche 2 Janvier 2022 à 17:16 | | 0 commentaire(s)|

Pour cette première journée après l’inauguration du Train express régional, la gare de Dakar accueille une foule bien curieuse. Dans la foulée, ils ne passent pas inaperçus, sur leurs fauteuils roulants, avec une canne, aidés de leurs béquilles ou guidés par leurs accompagnants. Pour cette première journée de visite découverte, les personnes à mobilité réduite sont massivement présentes afin d’apprécier le Train express régional (Ter). Aidés par les agents de la Société d’exploitation du Ter (Seter), elles s’installent confortablement sur les sièges rouges fixés sur un tapis gris. Satisfaites pour la plupart, de la joie se lit sur leur visage.

Vêtus de leurs beaux habits, elles se laissent bercer par cette douce voix qui annonce le début du voyage vers Diamniadio. Marème Faye a perdu l’usage de sa jambe gauche depuis son enfance. Sur invitation de la Ville de Dakar qui a mobilisé une importante délégation pour la visite, la dame d’une quarantaine d’années n’a pas manqué au rendez-vous. Accompagnée de sa sœur qui est non voyante, de ses deux jumelles et d’une nièce épileptique, elle se dit satisfaite de cette performance. Dans son ensemble robe-pagne vert, elle mâche avec vivacité son chewing-gum. « Vraiment rien à dire, le train est beau et très confortable. En plus, il prend en compte les personnes vivant avec un handicap », se réjouit Marème.

Alors que le bruit soyeux des wagons et la petite voix enivrante qui annonce l’arrivée et le départ pour chaque arrêt servent d’ambiance dans cet environnement climatisé, le train arrive à la gare de Diamniadio. Le retour est imminent sans que les passagers aient eu le temps de descendre. Assez déçue, Marème ne se laisse pas abattre même si elle voulait vraiment visiter la gare de Diamniadio. Elle profite de ce voyage-découverte pour rentrer directement chez elle « sans [se] soucier des embouteillages ». « Je descends à la gare des Baux maraîchers et je suis chez moi », lance-t-elle toute excitée.

Après 1 h de voyage pour un aller-retour sur Dakar Diamniadio, les chanceux descendent enfin du train. Sur leurs visages, se lit la joie et surtout la fierté. Omar Diop est membre du collectif Handicap formation et éducation. Aidé par un agent, il s’installe sur un fauteuil roulant et dépose ses deux béquilles sur ses genoux. « Nous sommes venus tester le train, cela a été une très belle expérience », clame-t-il, se félicitant que le Sénégal dispose d’un tel « bijou » pour lui faciliter les déplacements.

D’après « Le Soleil », il souligne, pour s’en féliciter, la prise en compte des personnes à mobilité réduite, des personnes âgées et des femmes enceintes dans le secteur du transport. « Vraiment, j’étais content et surpris de voir à chaque arrêt des fauteuils roulants », ajoute M. Diop, invitant tous les Sénégalais à prendre soin de cet outil.

Malgré cet engouement et la joie des passagers, l’autre question qui suscite débat à bord du train, c’est notamment les tarifs. Assis côte-à-côte, deux passagers, qui accompagnent la délégation de la Ville de Dakar, discutent des prix. « Mais grand, les tickets sont chers quand même », commente l’un des hommes, vêtu d’une chemise bleue. « Ah, mais c’est normal », réplique l’autre, d’un âge avancé. Il évoque, pour justifier son propos, le confort, la qualité du service et le gain de temps.

Le Directeur de la Seter, Stéphane Volant, profitant de ce voyage avec la presse, tente de rassurer à ce sujet. Il indique qu’une discussion avec l’Etat pour une éventuelle révision des tarifs « est bien possible, si la situation le nécessite ».

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page