leral.net | S'informer en temps réel

Inhumation de Sidy Lamine Niass aux côtés de son père: Léona Niassène salue le respect d’une tradition perpétuée depuis près de 100 ans

Vie tumultueuse, obsèques tumultueuses. Mais Sidy Lamine Niasse va enfin «se» reposer. Hier, au bout d’intenses discussions et négociations, la famille s’est mise d’accord pour inhumer le fondateur du Groupe Walfadjri aux côtés de son père et de ses grands-frères à Léona Niassène.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Décembre 2018 à 12:00 | | 0 commentaire(s)|

À Léona Niassène, guides religieux et disciples se préparent à accueillir le corps du frère, du marabout, du parent, de l’ami. Sidy Lamine Niasse sera en effet inhumé dans l’enceinte de la Grande Mosquée de Léona Niassène, là où reposent son père Khalifa El Hadji Mouhamad Niass et ses frères.

La cité religieuse, fondée en 1911 par El Hadj Abdoulaye Niass le Grand, avait déjà pris les devants, sans doute persuadée qu’une inhumation de celui qui aura fait connaître l’œuvre de son père, autre part que dans la cité de celui-ci, relevait purement de l’utopie.

C’est, en effet, en 1911, à son retour de Fès, qu’El Hadj Abdoulaye Niass fit bâtir sa célèbre Zawiya, dimensionnée sur celle de Fès grâce à un rouleau de corde logé dans un gros sac. À sa mort, le 9 juillet 1922, il sera inhumé dans l’enceinte de la mosquée. Débute ainsi une œuvre qui va traverser des générations et des générations. Puisque, quand, par la suite, son fils et père de Sidy Lamine Niass, Khalifa El Hadji Mouhamad Niass, plus connu sous le nom de Mame Khalifa Niass, meurt le 1ermars 1959, il sera également inhumé dans l’enceinte de la Grande mosquée.

Respect de la tradition

Les fils de ce derniers : El Hadji Abdoulaye Khalifa Niass, El Hadji Babacar Khalifa Niass, El Hadji Omar Khalifa Niass et plus récemment El Hadji Ibrahima Khalifa Niass ont tous été retournés à leur Seigneur Créateur, en respectant cette tradition.

Alors mardi, « quand la mauvaise nouvelle est tombée, on n’a même pas hésité. On savait que quoi qu’il en soit, Sidy Lamine sera conduit et enterré parmi les siens », témoigne un membre de la famille.

En effet, à la tombée de la mauvaise nouvelle, le Khalife Cheikh Ahmed Tidiane Khalifa Niass a donné les directives pour que tout le nécessaire soit fait pour accueillir et inhumer le corps de son jeune frère, conformément aux préceptes de la religion islamique.

Au même moment, les disciples de la famille religieuse quittaient tous les contrées du Saloum pour rallier la cité surnommée «la licite», parce que gracieusement offerte à son fondateur.


La tombe creusée avant-hier vers 2h du matin

C’est donc dans cette cité que la tombe pour recevoir le corps du défunt, a été creusée «avant-hier, vers les coups de 2 heures du matin». Hier, après la déclaration de Serigne Hadi Niass, rapportant que la famille s’est mise d’accord sur l’essentiel et que Sidy Lamine sera inhumé à Léona Niassène, les disciples de la famille qui avaient fini par rebrousser chemin, ont repris la direction de Kaolack.

Ainsi, si tout se passe comme prévu, Sidy Lamine Niass sera inhumé dans la l’enceinte de la Grande mosquée de Léona Niassène, aujourd’hui, dans l’après-midi. « Il va être inhumé juste à côté de son grand-frère le défunt Khalife de la famille, El Hadji Ibrahima Khalifa Niass», nous confie-t-on. Sidy Lamine respectera ainsi une tradition fondée par son grand-père et perpétuée depuis 1922, dans cette cité religieuse.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos