leral.net | S'informer en temps réel

Investitures : Babacar Gaye sort de sa réserve et boycotte la conférence de presse du Pds prévue demain (lundi)


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Juillet 2017 à 10:03 | | 0 commentaire(s)|

Après un long moment de mutisme sur le choix des investis de la Coalition gagnante Wattu Senegaal, conduite par le pape du Sopi, le porte-parole du Pds, Babacar Gaye est en maille à partir avec les investitures conduites par ses frères libéraux. Mieux, il a décidé de surseoir à la conférence de presse de son Parti prévue, ce lundi 03 juin 2017.

Voici in extenso sa déclaration qu'il vient de rendre publique sur les réseaux sociaux.


"J'avais pris l'engagement de me prononcer sur les investitures au Parti Démocratique Sénégalais, mon parti, après la Korité.

Ceux qui m'en ont dissuadé, considèrent que je ne dois ni "hurler avec les loups", encore moins apporter de l'eau au moulin de ceux qui pourraient interpréter toute expression publique d'un désaccord en cette phase cruciale de la reconstruction, comme une atteinte à la cohésion du parti ou une velléité de "transhumance".

Après de larges concertations avec des amis, j'ai décidé de surseoir à la tenue de la conférence de presse qui avait été prévue demain lundi 3 juillet 2017 au Café de Rome.

Car selon Franz Fanon, "Il n'y a pas de destin forclos, il n'y a que des responsabilités désertées".
C'est pourquoi, sans remettre en cause la décision que j'avais déjà prise de soutenir nos listes, je battrai campagne en faveur de la "Coalition Gagnante Wàttu Senegaal" pour au moins, trois raisons:

1. D'abord, je dois accompagner les candidats de Kaffrine comme ils m'ont toujours soutenu dans mon action politique.

2. Ensuite, un devoir de solidarité m'incombe à l'égard de mes frères et sœurs qui sont investis sur la liste nationale et, particulièrement, ceux d'entre eux qui méritent amplement du parti.

3. Enfin, j’ai l'obligation morale de rester aux côtés Me Wade dans son ultime combat - je l'espère - pour que notre compagnonnage tridécennal, ne soit pas entaché par les péripéties d'une investiture controversée et la fugacité d’une période pré-électorale d'au plus 30 jours.

C'est seulement après que je m'engagerai avec d'autres amis, à faire le point sur les stratégies d'alliance qui ont abouti à ces investitures, et à tirer toutes les leçons politiques des résultats qui sortiront des urnes pour que:

Vive le Pds
Vive la Démocratie
Vive le Sénégal."
 








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image