a
leral.net | S'informer en temps réel

Jürgen Klopp, l'entraîneur idéal pour contrer le Real?

À la veille de la finale de la Ligue des champions, le technicien allemand peut se targuer d'avoir un bilan positif contre le Real Madrid. Suffisant pour soulever la "coupe aux grandes oreilles"?


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Mai 2018 à 15:22 | | 0 commentaire(s)|

Jürgen Klopp l'a promis : Liverpool va mettre le feu ce samedi en finale de la Ligue des champions. Face au Real Madrid, le technicien allemand a peut-être la clé : il est l'un des rares managers à avoir un bilan positif contre les champions d'Europe en titre.

Trois victoires, un nul et deux défaites

Alors bien sûr Klopp n'a jamais défié le Real de Zidane, qui toise l'Europe depuis deux ans. La finale de la C1 sera son premier affrontement avec les Reds qu'il dirige depuis 2015. Mais le coach à lunettes a, par le passé, causé bien des soucis aux Madrilènes avec Dortmund.

Aux manettes du Borussia, il a remporté trois matchs face à la Casa Blanca, dont deux lors des demies et des quarts de finale de la Ligue des champions, en 2013 (4-1 lors du match aller) et 2014 (2-0 au match retour).

Il y a cinq ans, le retentissement face à la correction infligée aux hommes de José Mourinho avait été important. Klopp avait parfaitement déjoué les plans tactiques du Portugais pour faire un grand pas vers la finale, dont il validera le billet la semaine suivante malgré une défaite (0-2). Et s'il était aussi inspiré demain soir ?

Souvent placé, rarement gagnant ?

Reste qu'on souhaite au manager de Liverpool un scénario différent de celui de 2013. À Wembley contre l'ennemi bavarois du Bayern, le BVB avait espéré. Menés 1-0 après un but de Mandzukic, le club de la Ruhr était parvenu à revenir au score dix minutes plus tard sur un penalty transformé par Mario Götze. Mais au bout du temps réglementaire, le Néerlandais Arjen Robben était venu mettre fin aux rêves de succès de Jürgen Klopp et des Borussen...

L'Allemand a disputé 10 finales - Dortmund et Liverpool confondus - depuis 2010. Ce chiffre comprend la Coupe d'Allemagne (2012, 2014, 2015), la Supercoupe d'Allemagne (2011 à 2014), la Coupe de la Ligue anglaise (2016), la Ligue Europa (2016) et donc la Ligue des champions (2013). Au total, il a soulevé le trophée à trois reprises. Une réputation de "placé mais rarement gagnant" qui semble poursuivre le technicien, en même temps qu'elle montre aussi une faculté à arriver jusqu'en finale. Le verre à moitié plein ou à moitié vide...

Meilleure attaque de C1 avec 40 buts - soit 10 de plus que le Real - Liverpool et Klopp savent que la folie offensive de leur trio Salah-Mané-Firmino sera leur meilleur atout face aux Madrilènes. Et cette fois, l'Allemand est bien décidé à vaincre le signe indien.





Rmc



Cliquez-ici pour regarder plus de videos