Jeux olympiques de la Jeunesse 2022: quatre pays africains candidats

Le Botswana, le Nigéria, le Sénégal et la Tunisie sont candidats à l'organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) 2022 que le Comité international olympique (CIO) souhaite confier à un pays africain, a indiqué l’instance, ce 3 mai 2018. Les JOJ sont réservés aux athlètes âgés de 15 à 18 ans. Le pays organisateur de cette 4e édition sera désigné lors d'une session du CIO qui se tiendra les 8 et 9 octobre prochain à Buenos Aires. L’Afrique n’a jamais organisé des Jeux, qu’ils s’agissent de JO d’hiver ou d’été ou de JOJ.


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Mai 2018 à 10:44 | | 0 commentaire(s)|

Quel pays africain aura l’insigne honneur d’organiser des Jeux olympiques de la Jeunesse ( JOJ) pour la première fois sur le continent ? Le 8 ou le 9 octobre 2018 à Buenos Aires, le Comité international olympique (CIO) désignera le pays-hôte des Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) 2022. Quatre nations sont en lice a indiqué le CIO, ce 3 mai 2018 : le Botswana, le Nigéria, le Sénégal et la Tunisie.

Chaque pays a ses atouts

Les Joj sont un événement reservé à 3 000 à 4 000 athlétes agés de 15 à 18 ans . Ces jeux d’été pour les juniors ont déjà eu lieu à Singapour (2010) et à Nankin (2014), tandis que la 3e édition se tiendra du 6 au 18 octobre 2018 à Buenos Aires. Pour la 4e édition, chacun des quatres pays a des arguments à faire valoir.
Le Botswana a déjà organisé avec succés les Jeux africains de la Jeunesse (Jaj), en 2014 à Gaborone. Le Nigéria est l’une des plus fortes économies d’Afrique (en 2018, le Fmi table sur une croissance de 2,1%). Le Sénégal est généralement bien introduit dans les instances sportives. Quant à la Tunisie, elle accueille régulièrement des manifestations sportives d’importance.





Rfi