leral.net | S'informer en temps réel

Keur Massar / Gestion de la commune: Gueum Sa Bopp accuse l'actuel maire, de bradage du patrimoine foncier

Le mouvement Gueum Sa Bopp du département de Keur Massar a tenu un point de presse hier, pour interpeller respectivement l'actuel maire Moustapha Mbengue et l’ex maire Gamou Boye, dans le cadre de leur gestion concernant certaines attributions foncières à des tiers. Après une plainte déposée au niveau de l'Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), suivie d'une enquête, les camarades du président Bougane Guèye Dany se disent déterminés à tirer cette affaire au clair, non sans interpeller la Commission de contrôle des opérations domaniales (Ccod).


Rédigé par leral.net le Mardi 30 Novembre 2021 à 09:12 | | 0 commentaire(s)|

Keur Massar / Gestion de la commune: Gueum Sa Bopp accuse l'actuel maire, de bradage du patrimoine foncier
Le mouvement Gueum Sa Bopp de Keur Massar s'est réuni ce dimanche pour manifester toute leur indignation, relativement à la gestion du foncier de leur localité qu'il juge scandaleux.

Déterminés à mener le combat contre le maire de la localité qu’ils accusent d’avoir illégalement attribué ces terres sans délibération du conseil, ainsi, ils ont remis ça.

«Après une longue période d’investigation, nous mettons à votre disposition, des éléments constitutifs qui sont des deniers publics appartiennent à la population massaroise dont le maire actuel Moustapha Mbengue devant le refus de mettre à la disposition de ces derniers. Une délibération de 104 ha du 03 juin 2016 dont nous demandons la suite», lance Oumar Kamara, le porte-parole du jour.

Ce dernier, n'en restant pas là, a interpellé la Commission de contrôle des opérations domaniales (Ccod), pour certains hectares concernant l'extension et le recasement des populations.

«Nous demandons aussi la suite de la Commission de contrôle des opérations domaniales – Ccod - en son rapport N°02 du 16 juin 2005 d’un déménagement et régularisation de la réserve foncière du TF 12894/DP de 73 ha située à Keur Massar, vu l’attribution de 14 ha par l’État pour l’extension et le recasement éventuel des habitants de Keur Massar. Les 14 ha ont été supposés détournés par l’ex-maire Gamou Boye», renseigne-t-il.

Et d'ajouter en ces termes : «Nous demandons aussi la lumière sur le lotissement de la mairie d’environ 2500 parcelles, dont nous considérons comme un non-respect des engagements sur le terrain multifonctionnel, car il a été prévu pour les massarois : marché, mosquée, cimetière, espace verts, terrain de foot».

Toujours dans cette dynamique, le mouvement Gueum Sa Bopp de Keur Massar n'y est pas allé par quatre chemins pour interpeller les maires sortants : «Et enfin des ombres pour le foncier sur le portail des 10 hectares de l’Apix, entre l’ancien maire Gamou Boye et l’actuel maire Moustapha Mbengue, qui prétend aujourd’hui être le président du Conseil du département de Keur Massar. Sur ces différents points énumérés, nous interpellons les concernés, à savoir Moustapha Mbengue et l’ex maire Gamou Boye».

Pour cette grande rencontre, elle a été marquée par la présence de plusieurs responsables de cadres, jeunes et femmes de Keur Massar.






Tribune


Titre de votre page Titre de votre page