leral.net | S'informer en temps réel

Khalifa Sall : « Que jamais personne n’insulte, ne calomnie ou ne dénigre Bamba Fall.. »

En plus du « mortal kombat » qu’il livre contre l’Etat dans le cadre du procès autour de la Caisse d’avance de sa Municipalité, Khalifa Sall surveille comme du lait sur le feu ses relations avec Bamba Fall. Selon le quotidien SourceA, l’édile de la capitale sénégalaise a, récemment, dépêché un émissaire auprès de ses proches, afin que nul ne dise jamais un quelconque mal sur le maire de la Médina, qui insiste-t-il, restera à jamais et en dépit de tout ce qui pourrait advenir, dans le futur, son frangin.


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Février 2018 à 10:46 | | 0 commentaire(s)|

Le moins que l’on puisse dire est que le maire de Dakar est sur deux fronts. En effet, au-delà du combat de sa « survie » qu’il mène contre l’Etat dans le cadre du procès qui les oppose au sujet de la Caisse d’avance de sa Municipalité, Khalifa Sall veille, également, à ce que rien de mal ne se dise sur le maire de la Médina Bamba Fall. Depuis que celui-ci a effectué une sortie fracassante contre ses amis du même bord, qui n’ont pas eu la courtoisie de lui présenter leurs condoléances, suite à la perte de son oncle.

Selon les informations de Source A, l’édile de la capitale sénégalaise a envoyé un de ses proches, pour qu’il sensibilise ses partisans quant à l’impérieuse nécessité de ne jamais dire du mal de Bamba Fall. « Il est mon frère et il le restera pour l’éternité. Même si, un jour, il devait y avoir rupture du cordon ombilical qui nous lie, que, jamais, je dis jamais, personne ne l’insulte, ne le calomnie ou ne le dénigre, a dit Khalifa Sall à un de ses proche, qui lui a récemment, rendu visite.

Dans la foulée, s’adressant toujours à son émissaire, le maire de Dakar d’embrayer en ces termes : « même si Bamba Fall nous quittait, ce qui n’est pas le cas, dites à tous mes camarades de faire preuve de retenue vis-à-vis de lui, qui reste un camarade et un frère ».