leral.net | S'informer en temps réel

"L’APR France ne laissera pas l’opposition saboter les inscriptions sur les listes électorales"


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Mars 2017 à 16:04 | | 0 commentaire(s)|

                                                                     
Les inscriptions sur les listes électorales ont commencé en France depuis le 20 décembre 2016 en France. L’Alliance Pour la République en France a mobilisé tous ses militants pour s’inscrire massivement dans les listes électorales.

Le travail doit continuer et rien ne doit  empêcher les militants de l’APR de se mobiliser pour donner une majorité qui permettra au président Macky Sall de continuer la transformation structurelle de nos institutions, la réalisation de notre projet économique et la cohésion sociale de notre pays.
 
Nous assistons depuis le début des inscriptions une campagne de dénigrement et de désinformation des partis d’opposition sur le processus électoral en France.

Je rappelle que la DAF (Direction Automatisé du Fichier) du ministère de l’Intérieur est l’autorité compétente pour délivrer la carte d’identité nationale. La DGE (Direction Générale des Elections) avec la DECENA sont responsables de la carte d’électeur.

Les partis politiques ainsi que la société civile ne sont là que pour suivre et contrôler le bon déroulement des inscriptions sur les listes électorales. L’époque des fraudes électorales est révolue.  

L’inscription sur les listes électorales doit être une simple formalité administrative et non un programme d’opposition et de campagne dont le seul but est de calomnier le parti au pouvoir. En démocratie, il n’est pas indispensable qu’il y ait unité ou unanimité, l’important est qu’une majorité se dégage. Nous devons accepter cette règle élémentaire de la démocratie et aller vers les Sénégalais pour avoir l’onction de leurs suffrages.

Nous devons rehausser le discours politique et débattre sur les solutions proposées pour répondre aux problèmes que rencontrent les Sénégalais de la diaspora.

J’invite l’opposition à un débat d’idées et de propositions qui permettra aux Sénégalais de choisir efficacement ceux qui vont défendre les intérêts des Sénégalais de la diaspora à l’assemblée nationale.

Le président Macky Sall a très vite compris l’apport des Sénégalais de l’extérieur dans le développement de notre pays. Les 15 députés alloués à la diaspora doivent nous permettre de mieux contribuer à l’émergence de notre pays.

Ils doivent servir de relais entre les projets des Sénégalais de l’extérieur et l’investissement au Sénégal. De nouveaux services consulaires et diplomatiques  doivent être proposés pour améliorer la situation des Sénégalais de la diaspora.

Les Sénégalais de la diaspora doivent avoir accès aux marchés publics et être accompagnés par le fonds des Sénégalais de l’extérieur qui devra être mis en place. Ils doivent pouvoir bénéficier des transferts d’argents et des taxes sur les billets d’avion.
 
J’invite les militants de l’APR à situer l’importance des élections législatives de 2017 et à s’inscrire massivement dans les listes. La victoire du 30 juillet 2017 se construit dès maintenant. Il ne faudra rien laisser à ceux qui refusent l’Emergence de notre pays. 
                                 
Ousmane BOB
Responsables des élections
DSE - APR France
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos