leral.net | S'informer en temps réel

L’ATE charge le Dg de Senelec: Régularisation des prestataires, népotisme, recrutements clientélistes…

Les membres de l’Amicale des Travailleurs de l’Electricité (ATE) sont très remontés contre le Directeur général de la Senelec, Pape Demba Bitèye. Lors de leur journée de rencontre tenue mardi, au siège de la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (Cnts), le coordonnateur de l’amicale, Timothée Coly, a accusé Pape Demba Bitèye de bafouer les acquis des prestataires de services au profit de ses partisans.


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Avril 2021 à 10:07 | | 0 commentaire(s)|

L’ATE charge le Dg de Senelec: Régularisation des prestataires, népotisme, recrutements clientélistes…
Que le Directeur général de la Société nationale d’électricité (Senelec) se prépare à vivre une nouvelle tempête médiatique dans les prochains jours !

Dans une sortie au vitriol, le coordonnateur de l’Amicale des Travailleurs de la Senelec, Timothée Coly, a accusé Pape Demba Bitèye de mauvaise gestion. Ulcérés par le non respect des promesses faites par ce dernier, M. Coly et ses camarades soutiennent qu’ils l’ont rencontré à plusieurs reprises en 2020, pour demander la régularisation des prestataires de services.

«Papa Demba Bitèye nous avait dit qu’en fin 2020, il va nous recruter. Pendant que nous attendions, il a procédé à d’autres recrutements. C’est le 29 décembre 2020 qu’il m’a appelé, en me disant que pour cette année, sur les 499 prestataires, il ne va recruter que 3 personnes uniquement. Pendant qu’on attendait, Pape Demba Bitèye a embauché plus de 200 éléments en 2020», fulminent ces travailleurs, qui ne comprennent pas pourquoi ils sont toujours laissés en rade. Dans tous leurs états, ils estiment que le patron de la Senelec s’adonne, depuis sa nomination, à des recrutements politiciens.

«Nous avons les preuves de nos accusations, puisque c’est Pape Demba Bitèye qui nous a même dit, que le Conseil d’Administration s’est réuni pour approuver la régularisation des 200 prestataires qu’il devait embaucher en deux tranches. Mais le Directeur ne fait aucun acte allant dans le sens de respecter les acquis de travailleurs. Il ne fait qu’insérer ses frères, ses amis, ses militants à la Senelec», éructent de rage les membres de l’ATE, qui informent avoir invité Pape Demba Bitèye à discuter à l’amiable.

«Lorsque nous lui avons adressé une demande d’audience, son assistante nous a fait savoir qu’il n’est pas dans les dispositions de nous recevoir, sous prétexte de la période de pandémie. On a compris pourquoi il ne veut pas nous recevoir. En fait, l’ATE est apolitique. Ses membres ne sont pas des politiciens, ce sont plutôt des professionnels blessés par le Directeur général de la Senelec, qui ne fait que bafouer les droits des travailleurs », assène Timothée Coly.

Face à cette situation devenue, à leurs yeux, inacceptable, Timothée Coly, Cheikh Diallo et Cie comptent d’ici lundi, introduire une demande de marche pacifique sur toute l’étendue du territoire. Ils n’excluent pas non plus d’observer une grève de la faim, afin que leurs doléances soient satisfaites. En attendant, ils demandent au ministre de l’Energie et au président de la République, de raisonner le Directeur général de la Senelec, Pape Demba Bitèye.






L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page