leral.net | S'informer en temps réel

L’Afp dézingue une « opposition schizophrène »

Réuni hier, le Secrétariat politique exécutif (SPE) de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP), sous la présidence de Moustapha Niasse, a mis à nu les errements de l’opposition.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Novembre 2018 à 14:04 | | 0 commentaire(s)|

L’Afp dézingue une « opposition schizophrène »
Le SPE de l’AFP a ouvert des discussions approfondies sur la situation nationale, « caractérisée par une stratégie d’intoxication d’une opposition enlisée dans un carnaval insipide d’ambitions évanouies».«Ce bal- let d’égo ,accompagné d’une litanie qui frise la schizophrénie, met finalement à nu un salmigondis insupportable de frustrations et de haine, que devrait s’interdire tout Croyant », déplorent Moustapha Niasse et ses camarades. «Pendant ce temps, le président Macky Sall, adossé aux forces populaires qui adhèrent à des politiques publiques mues par les objectifs du PSE et du développement concerté, déroule de manière impassible son calendrier jalonné de réalisations et de résultats visibles, comme le soleil de midi.

Les débats stériles au- tour du fichier électoral ne sont que diversion.
Les désistements de ceux-là qui ont porté des candidatures fantaisistes sont les prémices d’une défaite annoncée, que le discours verbeux ne saurait éviter.

Pour la suite, les comportements fascisants qui tendraient à refuser la volonté des Sénégalais se heurteront à la réalité massue de l’histoire de notre pays et de notre tradition démocratique, qui est célébrée dans le monde entier »,disent-ils.

Avant de poursuivre : « Les populations, qui ont en mémoire le sinistre plan TAKKAL, instrument de dilapidation des fonds publics, avec les délestages qui couvraient, au total, plus du tiers de l’année, constatent aujourd’hui la distribution régulière de l’électricité, malgré les incantations antipatriotiques et des donneurs de leçon impénitents.

Par ailleurs les cris d’orfraie sur la politique minière du gouvernement échouent,telles les vagues sur la plage,devant la réalité têtue des phases classiques de ce secteur, où il est impossible de brûler les étapes qui mènent à la production et à l’exploitation.

Qu’il s’agisse du pétrole, du gaz, du fer ou de l’or, il convient de maîtriser les données liées aux aspects techniques, aux financements et aux choix opportuns, dans un contexte inter- national complexe et évolutif.

Au bout des efforts conjugués, avec les infrastructures, les résultats escomptés préfigurent la mise en place méthodique d’une économie nouvelle qui conférera à notre pays un profil marqué du sceau de l’émergence, loin des slogans et philippiques d’un autre âge. » Les progressistes encouragent donc le chef de l’Etat à poursuivre les bonnes pratiques de gouvernance transparente, après l’adhésion de notre pays à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), la création du Comité d’Orientation Stratégique sur le Pétrole et le Gaz et la prochaine loi d’orientation qui sera portée par une large concertation de tous les acteurs soucieux de l’intérêt général. « Aujourd’hui, le Sénégal est parmi les 10 premiers pays dans le classement de l’indice Mo Ibrahim de la Gouvernance africaine, pour l’année 2018. Naturellement, toutes les Institutions de la République joueront leur partition, dans cet immense chantier de la construction de l’avenir. C’est le lieu pour le SPE de rendre hommage au Secrétaire général de l’AFP, M. MoustaphaNiasse, pour le courage, le doigté et le brio avec lesquels il conduit les travaux de l’Assemblée nationale, matérialisant ainsi la nécessaire symbiose entre l’Exécutif et le Législatif, surtout dans cette phase cruciale de l’histoire de notre pays. A cet égard, le vote prochain de la loi de finances 2019 est assez éloquent, dans la mesure où les orientations budgétaires traduisent les objectifs ambitieux et réalistes du gouvernement, qui gère en même temps, et avec un succès indéniable, les obligations communautaires du Sénégal. C’est précisément ce Sénégal stable et attractif qui s’affirme sur la scène internationale, qui a réussi à institutionnaliser le Forum de Dakar sur la Paix et la Sécurité, qui en est à sa 5ème édition. » Sur un autre registre, le SPE de l’AFP a pris connaissance du rapport d’étape de la Commission nationale de supervision de la vente des cartes du Parti, vente qui se déroule dans la transparence, conformément aux Circulaires pertinentes du Secrétaire général.

Les premiers versements seront effectués au plus tard le 15 décembre 2018. Non sans valider la programmation de la manifestation des Femmes du MOUNFEP qui sera organisée le 24 novembre prochain.

Pour finir, l’AFP s’est incliné devant la mémoire du défunt Kha- life de Ndiassane, El Hadj Mame Bou Mamadou Kounta. « Homme de Dieu, adepte de la paix des cœurs et des esprits, il avait toujours inscrit ses actions dans la stricte limite des recommandations et des valeurs de l’Islam.

Le SPE élève des prières vers notre Créateur, pour qu’Il l’accueille en Son Saint Paradis », relève-t-on avant de formuler des prières en faveur des camara des Ousmane Sylla,maire de la commune de Keur Maba, et de Tally Cissé, responsable de la coordination communale de Warkhokh, exemples d’engagement et de constance au service des populations.

Badara samb (Liberation)