leral.net | S'informer en temps réel

L’«Oubli» de Mansour Faye


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Janvier 2022 à 11:40 | | 0 commentaire(s)|

L’«Oubli» de Mansour Faye
La deuxième édition du « Bësup sétal », anciennement « cleaning day » ou Journée nationale de la propreté, s’est tenue dimanche dernier à Saint-Louis. Le ministre de l’Urbanisme et de l’Hygiène publique, Abdoulaye Saydou Sow, était l’hôte de son collègue Mansour Faye, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

A cette occasion, indique "Le Témoin", l’ancienne capitale a été nettoyée de fond en comble et brille désormais comme un sou neuf. C’est en sa qualité de maire de la ville tricentenaire que le beau-frère du président de la République s’est exprimé pour dire, entre autres, que sa mairie dispose de la plus importante base logistique pour le nettoiement, en disant que tous ces équipements ont été acquis sur fonds propres et avec aussi l’appui de l’Etat.

Ce faisant, Mansour Faye a tout juste oublié un « détail » mais qui a son importance: il n’a en effet pas cité les deux bennes tasseuses de ramassage d’ordures que lui avait offertes la multinationale française Suez pour sa ville de Saint-Louis. Des bennes tasseuses données à l’alors ministre de l’Hydraulique, Mansour Faye, alors qu’il s’apprêtait à lancer l’appel d’offres international pour la concession de la distribution de l’eau potable dans les centres urbains du pays. Bien qu’ayant fait une offre financière classée deuxième après celle de la SDE, c’est Suez qui, miraculeusement, avait été déclarée adjudicataire. Depuis lors, les Sénégalais doivent souffrir les factures douloureuses de la Sen’Eau, filiale sénégalaise de SUEZ ! Merci, Mansour Faye…

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page