leral.net | S'informer en temps réel

L’abbé Pierre Dione : ‘’ l’Assomption est un motif d’espérance’’

Le curé de la cathédrale Saint-Théophile de Kaolack, l’abbé Pierre Dione, exhorte les fidèles à prendre modèle sur Mari, la mère du Christ, dont les chrétiens célèbrent, vendredi, l’élévation au ciel à travers l’Assomption.


Rédigé par leral.net le Vendredi 15 Août 2008 à 11:21 | | 0 commentaire(s)|

L’abbé Pierre Dione : ‘’ l’Assomption est un motif d’espérance’’
’Je demanderais aux fidèles de prendre modèle sur Marie qui, pour nous, est modèle de vertu, vertu d’humilité, vertu de charité, et de comprendre que la fête de l’Assomption est aussi un motif d’espérance’’, a notamment déclaré jeudi l’abbé Pierre Dione sur les ondes de la RTS (publique).

‘’Une espérance qui nous soulève et qui nous montre que Dieu tient ses promesses, car Dieu est fidèle à ses promesses. En nous faisant petits comme Marie, nous sommes à mêmes d’accueillir aussi le message que Dieu nous délivre dans le contexte qui est le nôtre’’, a-t-il soutenu.

‘’Dieu nous interpelle. L’Assomption est motif d’espérance et l’espérance ne déçoit pas. L’espérance ne démobilise pas’’, a encore indiqué le curé qui expliquait le sens de la fête que les chrétiens célèbrent vendredi.

Selon Pierre Dione, ‘’pour comprendre le sens de l’Assomption, il faut se référer au texte de la définition même de cette vérité de foi’’.

L’Assomption est le privilège en vertu duquel Marie ’’a été glorifiée à la fin de sa vie terrestre dans son âme et son corps sans attendre la résurrection’’, explique l’abbé Pierre Dione.

‘’Elle est vénérée parce que la vénération de la sainte Marie n’est pas sans lien avec le mystère du Christ et c’est en cela que je parlerais d’un second repère. La vraie dévotion mariale nous renvoie constamment au mystère du Christ’’, a-t-il expliqué.

‘’Puis que nous sommes chrétiens, disciples du Christ, a-t-il fait observer, nous ne pouvons pas ne pas admirer la beauté de sa mère qui est la beauté intérieure mais aussi qui suggère que Marie est ce que nous sommes appelés à être un jour, c’est-à-dire, rayonnants de beauté dans la communion de l’église’’

Senegal Leral

Titre de votre page Titre de votre page