leral.net | S'informer en temps réel

LANCEMENT OFFICIEL DE LA CAMPAGNE U=U(UNDETECTABLE=UNTRANSMITTABLE) VIVRE AVEC LE VIH SANS TRANSMETTRE, C’EST POSSIBLE


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Septembre 2021 à 11:36 | | 0 commentaire(s)|

LANCEMENT OFFICIEL DE LA CAMPAGNE U=U(UNDETECTABLE=UNTRANSMITTABLE) VIVRE AVEC LE VIH SANS TRANSMETTRE, C’EST POSSIBLE
La lutte contre le sida a acquis une avancée de taille. Les personnes vivant avec le VIH/sida qui suivent régulièrement leurs traitements peuvent avoir une charge virale indétectable et ne plus transmettre le VIH par voie sexuelle. C’est le Concept U=U,sigle anglais qui signifie undetectable=untransmitable.
Au Sénégal, les efforts déployés dans la riposte ont permis d’obtenir des résultats encourageants avec une baisse régulière des nouvelles infections, une augmentation significative des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) mis sous traitement, (51,6%) Il est établi avec des preuves scientifiques que le traitement Antirétroviral ARV a progressé et donné des résultats satisfaisants au point que les personnes infectées par le VIH peuvent vivre en bonne santé sans risque de transmettre sexuellement le virus à d'autres personnes ; tant qu'elles sont sous traitement ARV efficace.

Bien que les preuves sur ce fait se multiplient depuis 2000, elles ont mis du temps à influencer la perception du public. D’où la pertinence de la campagne U = U, lancée il y a un peu moins de 2 ans vise à faire connaitre davantage cet acquis de taille. Initiée par les acteurs de la réponse au VIH regroupés autour du CNLS et de ses partenaires, la conception et la mise en œuvre inclusive d’une campagne de communication sur le concept U=U est appuyée par le projet USAID/ Neema à travers Intrahealth. Son objectif est de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH.SIDA à travers la promotion de l’observance par les PVVIH au traitement ; antirétroviral. Il s’agira d’assurer le dépistage au VIH/SIDA et la réalisation de la charge virale mais aussi de contribuer à la réduction de la stigmatisation des PVVIH.


D’ici décembre 2022, cette campagne nourrit l’ambition d’atteindre une cohorte de 80 % des PVVIH sous traitement qui pourront citer au moins trois risques liés à la non observance au traitement ARV. L’ambition est d’avoir également 60 % des PVVIH sous traitement qui affirment assumer positivement leur statut et 70 % des PVVIH sous traitement qui estiment avoir bénéficié du soutien de leurs proches dans leurs efforts pour le respect du traitement.

Cette campagne de communication aura une tonalité particulière carva adopter un ton positif, engageant et convaincant afin de contribuer à déconstruire la dualité SIDA est synonyme de MORT qui s’est incrustée dans l’imaginaire des populations. De ce fait, l’opinion pourra comprendre aisément que la PVVIH ne constitue pas un danger pour la communauté et qu’elle peut consolider la note d’ESPOIR d’une vie harmonieuse malgré l’infection à VIH.

Dans le même sillage, la campagne vise à susciter davantage de soutien et d’accompagnement aux Personnes vivant avec le VIH pour qu’elles puissent respecter leur traitement et réussir la suppression de la charge virale. C’est cette campagne de communication sur le Traitement VIH dénommée U= U que le Conseil National de lutte contre le Sida, (CNLS), en partenariat avec l’USAIDA/NEEMA, et l’ensemble des partenaires de la Riposte au VIH lance le jeudi 30 Septembre 2021, à partir de 10h, au TERROU BI sous la présidence effective du Ministre de la Santé et de l'Action sociale, Monsieur Abdoulaye Diouf Sarr.
Dunn ak sida tee dooko walé, meunaa nekk.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page