leral.net | S'informer en temps réel

LES PCR PROS-MACKY EN DANGER Wade lâche ses inspecteurs de l'IGE

Juste après la chute de Macky Sall de la Primature, Me Abdoulaye Wade s’était employé à « dégommer » tous les directeurs de sociétés nationales estampillés « pro-Macky ». Après l’avoir fait « renverser », ce mois, du siège de l’Assemblée nationale, c’est au tour des présidents de communauté rurale proches de Macky Sall de trembler ; surtout que Me Wade avait averti qu’il peut tous les faire embastiller. La chasse aux sorcières est lancée. Les Inspecteurs généraux d’État sont en route vers le Sine.


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Novembre 2008 à 16:12 | | 0 commentaire(s)|

LES PCR PROS-MACKY EN DANGER Wade lâche ses inspecteurs de l'IGE
Macky Sall n’est plus le président de l’Assemblée nationale. Il n’est même plus membre du Parti démocratique sénégalais (Pds), duquel il a « tardivement » démissionné. Pis, il a osé faire dire à Me Alioune Badara Cissé, qui coordonne son « directoire », qu’il sera candidat aux élections présidentielles de 2012 contre Me Wade ; si celui-ci se présentait. Ses partisans battront même campagne aux prochaines élections locales. Il faut donc parer au plus pressé. Il faut affaiblir ou écraser les élus locaux proches du non moins ex-maire de Fatick, qui a tenu tête à celui qui l’a « fabriqué ». Eh bien, les limiers sont désormais lâchés contre les présidents de communautés rurales (Pcr), qui continuent de s’afficher avec l’ancien président de l’Assemblée nationale. Les inspecteurs généraux d’État commenceront par ceux de la région d’origine de Macky Sall : Fatick. Les « malheureux » ont reçu, hier, l’information du représentant de l’Etat. Les Inspecteurs généraux d’État seront sur place, probablement dés aujourd’hui. Il fallait juste les informer vingt-quatre heures, avant. C’est le branle-bas dans le Sine. Cependant, ce ne sont pas tous les Pcr de cette région naturelle qui tremblent pour cette « inspection administrative et financière ». C’est certainement le cas pour celui de Diakhao. Thierno Bessar Fall, pour ne pas le nommer. Il a rallié la « Génération du concret », tout comme Doudou Bâ, qui préside aux destinées de Tataguine. Ce dernier a prétexté sa brouille avec l’égérie de Macky Sall, la député Fatou Diouf, pour déposer ses balluchons dans le camp du fils du président de la République. Ousmane Faye, Pcr de Ndiob-Sine est lui de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd), parti « partenaire » du Pds. Seront donc probablement inquiétés les Pcr de Ngayokhéme, le sénateur Woula Ndiaye, de Patar-Sine, Cheikh Diouf, de Niakhar, Oumar Diouf, de Diarekhe, Boubou Ly, de Palmarin, Ibrahima Sarr, de Diawlé, Omar Séne, de Mbellacadiao, Guedj Diouf, et de Loule-Sessene, Philippe Mondour Diouf ; mais, attention ! Ce dernier nommé, qui a transhumé du Parti socialiste au Pds, pourrait être du rang de ceux qui vont renier Macky Sall. Sûr qu’il y en aura. Le président du Conseil régional de Fatick, Abdoulaye Sène, pourrait également se retrouver dans le viseur des Inspecteurs généraux d’État. Il est, toujours, un « pro-Macky ». Lui et les autres ont réellement de quoi s’inquiéter : le chef de l’État avait averti les élus locaux qu’il pouvait les faire emprisonner ; tous tant qu’ils sont. Ils auraient, soit bradé des terres ou trempé dans des malversations financières, avait-il accusé. Un homme prévenu en vaut deux ! Il s’y ajoute que les élections locales, très stratégiques, sont presque arrivées. La grande purge, c’est donc tout de suite ! Quelles seront les prochaines cibles des Ige, après les élus locaux de la région natale de Macky Sall ? Ceux de la région d’origine de ses parents, Matam ? Les paris sont ouverts.

Alioune Badara DIALLO

Source: L'office



leral .net

Titre de votre page Titre de votre page