leral.net | S'informer en temps réel

La Journée mondiale de l’enseignant (JME) sera célébrée le 21 décembre

La Journée mondiale de l’enseignement (JME) sera célébrée le 21 décembre 2017 à Dakar (Daniel Sorano). L’annonce a été faite ce vendredi par le comité d’organisation du 05 octobre, lors d'une conférence de presse. En effet, cette journée est l’occasion de célébrer l’enseignant, qui est ce « soldat du savoir, du savoir-faire et du savoir être ».


Rédigé par leral.net le Vendredi 15 Décembre 2017 à 15:35 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
La Journée mondiale de l’enseignement est fêtée chaque journée du 05 octobre dans le monde depuis 1994, après sa proclamation par l’UNESCO. Cette année, le Sénégal va célébrer ses enseignants le 21 décembre 2017, vu que la date du 5 octobre coïncide avec l’ouverture de l’année scolaire. Ainsi, le thème choisi par l’UNESCO pour cette édition est, « Enseigner en liberté, autonomiser l’enseignant ».

Pour cette année, le Sénégal, à l’instar de la communauté internationale, célèbre la journée mondiale de l’enseignant avec pour thème spécifique,  « Ethique, déontologie, et liberté dans l’enseignement et la recherche ». Sur ce, le président du comité d’organisation Saourou Sène appelle « tous les enseignants à réfléchir sur le métier et ses exigences dans le monde globalisé, confronté à toutes sortes de crises aux plans moral, éthique, et sociétal ».

Il reconnaît qu’il reste beaucoup de choses à faire pour les enseignants, car plusieurs questions dans le milieu scolaire ne sont pas réglées par les autorités du pays, qui s’occupent de l’enseignement de manière générale. Pour lui, cette journée est une occasion pour faire face à des comportements d’apprenants que la seule force de l’institution peine de plus en plus, à normer. Et aussi, c’est le moment de montrer l’importance de l’enseignant, en demandant une nécessité de reconsidéré l’enseignant.

Selon lui, ces questions soulevées intéressent tous les acteurs de l’école préoccupés par l’atteinte des objectifs de qualité qui ne doivent pas être uniquement un slogan, mais une réalité construite en permanence et vécue au quotidien.

M. Sène a rappelé à l’occasion que « enseigner ne se limite pas uniquement à la transmission des connaissances, mais c’est une action qui doit aussi véhiculer des valeurs, des principes, d’où la nécessité d’une éthique professionnelle irréprochable ». Et d’ajoute que : « l’enseignant serait non seulement un acteur professionnel, mais aussi un agent moral ».

Pour finir, cette journée est parrainée au défunt l’éminent professeur, Momar Sankhe.





Thierno Malick Ndiaye