leral.net | S'informer en temps réel

La Poste: Entre Siré DIA, le Directeur général et l'Amicale des Femmes, le torchon brûle

Entre Siré Dia, le Directeur général de La Poste et l’amicale des femmes de cette société, c’est à la guerre comme à la guerre. On dirait que le Dg a décidé de couper des têtes. En tout cas, Marthe, la responsable du Département en charge du volet social de l’entreprise, a été relevée mardi dernier de ses fonctions. Qu’est-ce qu’elle a fait ?


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Avril 2017 à 17:10 | | 0 commentaire(s)|

La Poste: Entre Siré DIA, le Directeur général et l'Amicale des Femmes, le torchon brûle
Rien, nada, touss ! «Khana» que, selon des sources au cœur de l’Institution, elle est soupçonnée d’être celle qui a osé divulguer des informations à la presse. Vous avez bien lu ! Comme dans les informations de la presse, on dit que le budget qui était d’un million a atteint le milliard, sans que le service social ne sache où l’argent est passé, le Dg estime que personne d’autre ne peut donner cette information à part la bonne dame. Conséquence : il a tout bonnement décidé de la relever, pour confier le poste à un autre.

Mais, des sources disent que le plus cocasse dans cette affaire, c’est que le Dg n’est pas allé chercher loin. "C’est l’épouse d’un ancien receveur qui a été choisie à la place de la dame alors qu’elle n’a même pas fait cinq années de service", accuse notre interlocuteur. Qui ajoute : «Nous ne l’accepterons pas. A La Poste aujourd’hui, personne n’est à l’abri. Personne n’est en sécurité. Les emplois sont menacés à cause de la propension du Dg à vouloir liquider des adversaires, selon lui, tapis dans la boîte. Le Dg doit aller à la retraite le 27 mai prochain. Ceci, c’est juste pour pouvoir avoir un contrat spécial à même de lui permettre de prolonger à la tête de l’Institution. Mais qu’il se le tienne pour dit, nous ne l’accepterons pas».

les echos