leral.net | S'informer en temps réel

La capture du dividende démographique en opérationnalisation dans la Commune de Fass- Colobane- Gueule Tapée

Dakar, 16 mars (APS) – Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) met en œuvre un projet pilote d’opérationnalisation de la capture du dividende démographique dans la Commune de Fass-Colobane Gueule tapé, a appris l’APS.


Rédigé par leral.net le Samedi 17 Mars 2018 à 09:42 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
 
 
Le projet "Fass émergent (FassE)" a pour ambition d’accélérer la transition démographique à travers les investissements dans les femmes et les jeunes, a expliqué le directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de UNFPA, Mabingue Ngom.
 
"Nous voulons accompagner les pays à créer les conditions nécessaires pour capturer le dividende démographique en promouvant l’adoption de programmes et de politiques susceptibles de libérer le potentiel des jeunes à travers la réalisation de leurs droits", a-t-il dit. 
 
Mabingue Ngom prenait part au débat organisé par Dakar Business Hub sur le thème "Entrepreneuriat des jeunes au Sénégal : Enjeux et Opportunités pour la capture du Dividende Démographique".
 
La rencontre était organisée en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA).
 
Le Directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a présenté le projet pilote "FassE" dont l’objet "est d’opérationnaliser la capture du dividende démographique en milieu urbain populaire dans la Commune de Fass-Colobane-Gueule Tapée".
 
Cette commune dakaroise est caractérisée par une forte concentration humaine, jeune. Trois personnes sur 4 sont âgées de moins de 35 ans. 
 
"Nous voulons avec l’appui des parties prenantes, inverser les tendances socio-démographique défavorable en contribuant à l’autonomisation des femmes et jeunes en particulier dans la Commune de Fass-Colobane-Gueule Tapée", a expliqué M. Ngom
 
De façon générale, il a également plaidé pour la maîtrise de la fécondité, en Afrique surtout au sud du Sahara, où une femme peut avoir cinq enfants et demi. "C’est rythme peu soutenable, si nous voulons satisfaire la demande sociale", a-t-il affirmé.
 
Selon lui, les familles et la communauté auront un peu de mal à gérer cette forte demande sociale qui, si elle n’est pas satisfaite, risque d’avoir des conséquences sur l’économie et le développement du pays. 
 
Le projet pilote "FassE", devrait permettre à d’autres communautés dans toute l’Afrique, ainsi que dans d’autres parties du monde, confrontées à des réalités comparables à celle de Gueule Tapée-Fass-Colobane de dupliquer cette expérience pour exploiter pleinement le potentiel des jeunes, a dit M. Ngom.
 
Le dividende démographique est décrit comme "un phénomène de hausse de la productivité économique qui se produit lorsque le ratio de la population active par rapport au nombre de personnes à charge s’accroît".
 
L’UNFPA travaille avec des partenaires (notamment la société civile, les communautés et les gouvernements) pour encourager l’adoption de politiques propices à la réalisation de ce dividende. 
 
Ces politiques consistent notamment à améliorer l’accès à une éducation de qualité et à l’emploi, ainsi qu’à réaliser des investissements en faveur de la santé des jeunes, en particulier la santé sexuelle et reproductive.



 

 

SDI/OID/ASB