Leral.net - S'informer en temps réel

La caravane de ‘’MTS’’ attaquée par les partisans du ministre Oumar Guèye : Rufisque bascule dans la violence

Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Juillet 2017 à 10:30 | | 0 commentaire(s)|

Apres le département de Dakar (Grand Yoff et Médina), c’était, hier, autour de celui de Rufisque de basculer dans la violence. Les partisans du ministre Oumar Guèye ont attaqué la caravane e ‘’Mankoo Taxawu Senegaal’’ (MTS) mettant la vieille ville, sens dessus dessous.


La caravane de ‘’MTS’’ attaquée par les partisans	du ministre Oumar Guèye : Rufisque bascule dans la violence

C’est à croire que les menaces du Président Macky Sall contre les fauteurs de troubles dans la campagne pour les législatives, n’ont pas eu l’effet escompté. En effet, une fois de plus, la campagne a été émaillée par des scènes de violences*. Cette fois-ci, c’est Rufisque qui a basculé dans la violence.

La caravane de ‘’Mankoo Taxawu Senegaal’ qui paradait tranquillement dans les artères de la vieille ville a subi une terrible attaque de la coalition ‘’Benno Bokk Yakaar’’ locale, emmenée par le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime. Pourtant, rien ne présageait un tel scenario.

Les deux convois qui se sont croisés au quartier Arafat de Rufisque avaient échangé des civilités. Mais, c’était sans compter avec les belliqueux gardes du corps du maire de Sangalkam et coordinateur de ‘’Benno’’ dans le département. Ces derniers ont déclenché les hostilités en cherchant à intimider les partisans de Dr Oumar Cissé, tête de liste de ‘’MTS’’ à Rufisque. Ils ont sortis des pistolets, des sabres, des machettes et des couteaux.

Suite à des échanges de jets de pierres entre les deux camps, un gorille de la coalition ‘’Bby’’ a tiré des coups de feu en l’air. C’était le sauve-qui-peut. S’ensuivirent des affrontements musclés. Cette situation perturba une bonne partie de la circulation sur l’axe Médine-Arafat.

« C’est l’affolement qui explique tout ça. Ils savent que nous allons les gagner », a déclaré Dr Oumar Cissé. Avant de pointer du doigt, le ministre Oumar Guèye : « vous avez constaté que monsieur le ministre faisait sa caravane avec de véhicules remplis d’armes de toutes sortes. Le seul justificatif de cette attitude relève du fait que le département de Rufisque a tourné le dos à la coalition Bby ».

Sur la lancée, Dr Cissé a invité Oumar Guèye à désarmer ses troupes. « Monsieur le ministre, nous vous demandons de ranger vos armes, parce que le combat est perdu. Il est perdu dans tout le Sénégal. Le raz-de-marée de ‘’MTS’’ est en route et aucune force ne peut l’arrêter. Que vous ameniez des armes, des bombes ou des bombes automatiques, ‘’MTS’’ va gagner le département de Rufisque ».


Voxpopuli


Leral Titre de votre page