Leral.net - S'informer en temps réel

"La coalition Mankoo Taxawu Sénégal est dans l’intoxication, la désinformation", selon le coordonnateur de la Communication de BBY

Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Juillet 2017 à 17:55 | | 0 commentaire(s)|

Le coordonnateur de la cellule de communication de Benno Bok Yakaar, Pape Mahawa Diouf accuse la coalition Mankoo Taxawu Sengaal, d’avoir fait une déclaration mensongère. Il poursuit: «Mankoo Taxawu Senegaal continue sa stratégie de calomnie, de désinformation et de diffusion de contre-vérités, plus grave, on parle de drogue dans la maison du Parti socialiste». Pape Mahawa Diouf s’e prononçait ce vendredi à la permance de l'Apr sise au jet d'Eau .


Le porte-parole du gouvernement Séydou Guèye, dénon,ce avec la dernière énergie la stratégie que la coalition Mankoo Taxaxu Senegaal utilise pour tromper le peuple. "Cela est inacceptable", martèle-t-il. Il met en garde le maire de Dieuppeul, Cheikh Guèye, investi sur la liste de Mankoo Taxawu Senegaal et qui soutient qu’il détient des résultats préfabriqués par le pouvoir, pour arracher la victoire.

Pape Mahawa Diouf, coordonnateur de la cellule de Communication de Benno Bok Yakaar pour sa part, dénonce avec vigueur les déclarations de Cheikh Guèye qu’il juge « gravissimes et scandaleuses », parce que mensongères et néfastes. Il demande que justice soit faite jusqu’à ce que M. Guèye apporte des preuves sur cette accusation de présence de drogue au sein de la maison du Parti socialiste.

La coalition de Benno Bokk Yakaar demande l’ouverture d’une information judiciaire immédiate sur cette affaire, afin de découvrir où se trouve la drogue dans la maison du Parti socialiste et qui l’y a mise. Sur ce, le coordonnateur enfonce le clou: « toute la classe politique doit réclamer de Cheikh Guèye, qu’il révèle qui sont les détenteurs de cette drogue dont il parle ».

Il met également en garde ses adversaires politiques en disant que « la période électoral n’est pas le temps du mensonge, ni de la violence, ni de l’intoxication ».

« Dans notre pays, nous avons une réglementation sur la diffusion de fausses nouvelle », dixit Seydou Guèye, le porte-parole du gouvernement qui ajoute, "ce n’est pas le temps de la violence".

M. Diouf, coordonnateur de la cellule de communication revient à la charge, pour expliquer qu’il n’est plus possible de faire des fraudes sur des élections. Si c’était le cas, il n’aurait pas été possible de réaliser des alternances successives dans les élections locales tout comme celles nationales.

En ce qui concerne la distribution des cartes nationales biométriques, « 80% des Sénégalais ont retirés les leurs », avant d'ajouter: « les meilleures zones de distributions sont Kédougou, Kaolack, Tamba, pour ne citer qu’elles ».

Le porte-parole du gouvernement assure, sûr de son fait « la coalition Benno Bokk Yakaar est en face d’un camp qui est sous la panique » tout en expliquant que « les Sénégalais sont déterminés à donner la majorité à la coalition de Benno Bok Yakaar ».
Il affirme qu’après 3 semaines de campagne, l’espoir est permis dans le camp de Benno Bok Yakaar. M. Guèye a tenu à appeler les populations à la vigilance, à la sérénité, car l’Etat du Sénégal prendra toutes les dispositions nécessaires pour garantir la paix et la sécurité de chaque Sénégalais.


Thierno Malick Ndiaye


Leral Titre de votre page