leral.net | S'informer en temps réel

La culture sénégalaise en deuil: Cheikh Ngaïdo Ba, président des Cinéastes Sénégalais Associés, est décédé

La nouvelle est tombée hier, endeuillant la culture sénégalaise : Cheikh Ngaïdo Ba, président des Cinéastes Sénégalais Associés nous a quittés dimanche. Cheikh Ngaïdo Ba était aussi Secrétaire Régional de la Fédération Panafricaine des Cinéastes (FEPACI) pour la zone UEMOA. Personnalité culturelle de marque au Sénégal, Ngaïdo Ba fut aussi membre du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE).


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Janvier 2021 à 08:22 | | 0 commentaire(s)|

La culture sénégalaise en deuil: Cheikh Ngaïdo Ba, président des Cinéastes Sénégalais Associés, est décédé
Né le 10 juin 1949, Il appartient à la troisième génération de cinéastes sénégalais, nous dit africultures.com.

Formé sur le tas, il a commencé par être assistant d’autres metteurs en scène sénégalais comme Mahama Traoré, ou Ababacar Samb. En 1974, il entre à la télévision sénégalaise comme réalisateur, et dans le même temps, met en scène deux courts-métrages : "Tableau Ferraille" et "Arrêt Car".

Le premier s’intéresse aux « déguerpis », ces habitants des quartiers misérables de Dakar, qu’on ne cesse de repousser au fur et à mesure que la ville grandit.

Le second, de même, est un film à base sociologique, malheureusement non terminé, faute de moyens.

Avec d’autres cinéastes, Cheikh a créé un foyer de recherches dans lequel, ensemble, ils s’attachent à réfléchir à l’expression cinématographique, à une écriture spécifique.

Entre 1972-1976, il était réalisateur-producteur à l’ORTS (Office de Radio Télévision du Sénégal), l’ancêtre de l’actuelle RTS (Radio Télévision Sénégalaise).

Il a été aussi le président de l’association CINESEAS (Cinéastes Sénégalais Associés) depuis 2007. Il est producteur avec Les films Fawurë.

Paix à son âme, par la Grâce de DIEU, que le Paradis soit sa nouvelle demeure pour l’éternité !



Cliquez-ici pour regarder plus de videos