leral.net | S'informer en temps réel

La députée Khady Diédhiou rompt avec Baldé et déballe: "A l’Ucs, j’ai fait face à une certaine lâcheté, un certain dénigrement"


Rédigé par leral.net le Samedi 8 Juillet 2017 à 11:33 | | 0 commentaire(s)|

La députée Khady Diédhiou met fin à son compagnonnage avec le président de l’Ucs, Abdoulaye Baldé. Lors d’un meeting de lancement d’un mouvement politique dénommé «Synergie des Forces Citoyennes pour l’Emergence du Sénégal », dans son fief de Thionck-Essyl jeudi dernier, la « lionne du bloof » dit œuvrer désormais pour Macky Sall.

« La page Khady Diédhiou et Abdoulaye Baldé est définitivement tournée. J’ai décidé d’ouvrir une nouvelle page de ma vie politique avec des parents, des amis, des sympathisants pour nous battre dans l’arène politique et jouer un rôle important dans l’émergence du Sénégal », a d’emblée, martelé l’ancienne compagnon d’Abdoulaye Baldé dans l’UCS, qui s’oriente désormais vers le patron des apéristes.

Sur son compagnonnage avec le maire de Ziguinchor, elle déclare n'avoir retenu que les mauvais souvenirs des traitements qu’elle a vécus dans sa désormais ex-formation politique.

« J’ai fait face à une certaine lâcheté, un certain dénigrement sans raison, mais ils ne savaient pas que leurs combines me renforçaient », regrette, Khady Diédhiou, lors du lancement son mouvement politique « Synergie des Forces Citoyennes pour l’Emergence du Sénégal.

La parlementaire de rajouter selon ses propos rapportés par flashinfos.net : « Comme ils ne savent pas qui je suis, et cette femme valeureuse que je suis, c’est le moment de le leur démontrer pour qu’ils sachent que celle qui est parti n’est pas n’importe qui ». Non sans estimer que « mes compétences politiques dépassent le département de Bignona ».

Et, sur le choix de soutenir la politique du Président Macky Sall, elle dira : « Ce mouvement a fait le choix de soutenir la politique du président de la République parce que je suis convaincu de la vision du président Macky Sall pour un Sénégal Emergent »;

Selon la nouvelle souteneuse du président Macky Sall, « En politique, rien ne se donne. Tout se mérite. Ce que je vaux et ce que je mérite, aussi disciplinée que je sois, aussi engagée que je sois, je sais l’arracher à ma façon. S’il faut tourner le dos pour montrer ce que je vaux, je n’hésite pas ; et, on était arrivé à ce point-là ».

Elle tient à prévenir à qui veut l’entendre: « Cette Khady Diédhiou n’est pas la Khady Diédhiou de 2002, n’est pas non plus la Khady Diédhiou de l’Ucs. Je crois avoir travaillé avec beaucoup de sincérité, avec beaucoup de loyauté avec mes frères et sœurs Centristes » martèle-t-elle.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos