Leral.net - S'informer en temps réel

Larguées juste avant le mariage, elles témoignent

Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Juin 2014 à 23:00 | | 0 commentaire(s)|

Planifier un mariage est généralement assez stressant. Que dire alors de l'annuler à la dernière minute? C'est ce qui est notamment arrivé à la joueuse de tennis Caroline Wozniacki dont le fiancé a rompu alors que les invitations à la noce étaient déjà envoyées. Des mariées larguées juste avant l'autel témoignent dans le New York Daily News.


Larguées juste avant le mariage, elles témoignent
"Le plus difficile à gérer, ça a été l'embarras", confie Maureen O'Reilly dont les fiançailles ont pris fin en 2009, six mois avant la cérémonie. "On avait tout organisé. Tout le monde savaient", se souvient celle qui avait déjà dépensé 10.000 dollars pour sa robe, le DJ, l'endroit de la fête et le traiteur. "Nous vivions ensemble et tout à coup, c'était: bon, où vais-je aller?" Cette rupture fut un mal pour un bien pour Maureen. "Ca craint quand ça arrive mais l'annulation de ce mariage est la meilleure chose qui me soit jamais arrivée". Elle a épousé un autre homme aujourd'hui et est heureuse.

"Le dire à mes parents était vraiment difficile", se remémore Patel, 30 ans, de Brooklyn. "Ils avaient le coeur brisé". Patel se sentait coupable parce que ses parents avaient dépensé 5000 dollars pour sa fête de fiançailles. Patel et son ex les ont remboursés avec l'argent qu'ils avaient reçu comme cadeaux de fiançailles. "J'ai été gênée d'en parler pendant très longtemps."

Aux Etats-Unis, faire appel à un wedding planneur est courant. Maya Kalman, qui organise des mariages pour la société Swank Productions, se souvient de parents de la mariée qui voulaient poursuivre le marié en justice après qu'il ait rompu ses fiançailles une semaine avant le grand jour. "Ils étaient livides. Ils avaient payé pour tout et il n'y avait aucun remboursement possible." Un autre couple a explosé pendant les préparatifs parce que la mère du mariée avait commencé à maltraiter la mariée. "Le mariage était dans huit mois mais elle avait déjà réservé une salle et acheté une robe Vera Wang pour un total de 15.000 dollars."

Jamie Miles, rédacteur en chef de TheKnot.com et Sarah Pease, wedding planneuse, conseillent aux couples de prendre une assurance annulation afin de récupérer le plus d'argent possible en cas de rupture de fiançailles. "Prévoyez le pire!"

Et s'il arrive, agissez. "Prenez votre téléphone pour prévenir vos invités. Un post sur Facebook ou un mail ne se font pas quand il s'agit d'annoncer une telle chose. Restez vague sur les raisons de votre séparation. Dites juste qu'il n'y aura pas de cérémonie, c'est suffisant dans l'immédiat. Enfin, rendez les cadeaux de fiançailles que vous avez reçus. L'homme gère sa famille et ses proches, la femme fait de même avec les siens."

7sur7.be


Titre de votre page