leral.net | S'informer en temps réel

Le PDS et l’énigme du boycott de la présidentielle


Rédigé par leral.net le Samedi 7 Juillet 2018 à 06:44 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Après avoir tant décrié le Parrainage, voué aux gémonies son initiateur, le Président Macky Sall, le PDS ne semble pas près de bouder la prochaine élection présidentielle. Loin s’en faut. Du moins pour le moment. Car le parti de Me Abdoulaye Wade a plutôt sonné la mobilisation.
 
En effet, lors de sa réunion, le Comité directeur du PDS a demandé à tous les responsables, militants, soutiens et citoyens épris de liberté, de prendre toutes les dispositions utiles et organiser la collecte des parrainages prévus par la loi afin de soutenir leur candidat.
 
Il faut signaler qu’une folle rumeur avait commencé à enfler, à propos d’un éventuel boycott de la prochaine élection présidentielle par le PDS au cas où Karim Wade serait écarté de la course. Mais à l’annonce du rejet de l’inscription de leur candidat, les libéraux ont réaffirmé leur ferme volonté de ne pas changer de cheval. A six mois de la présidentielle, ils semblent vouloir poursuivre le combat de faire valider la candidature de Karim Wade.
 
Seulement, la réalité en interne au PDS est beaucoup plus complexe. D’aucuns, que l’on peut qualifier de radicaux, veulent combattre jusqu’au bout pour la validation de la candidature de Karim Wade avec comme seule issue le boycott, si celle-ci ne passait pas. Une manière de discréditer l’élection présidentielle.

D’autres, en revanche, théorisent, du bout des lèvres pour ne pas froisser le pape du Sopi, l’hypothèse du Plan B. Et il est une troisième partie composée de responsables qui ne sont ni pour le boycott ni pour un Plan B. Ces derniers, à la vérité, ont déjà fait leurs valises. Ils n’attendent que le moment opportun pour rejoindre le camp présidentiel.





(Source : ANN)