leral.net | S'informer en temps réel

Le PR Malick Ndiaye attaque Oumar Sarr et Decroix : «Nous avons une classe politique dans ses différents démembrements qui a prouvé ses racines franc-maçonniques»

Ce n’est plus la grande entente au sein de la « Coalition Mankoo Wattu Sénégal ». Cette organisation qui regroupe les principaux partis de l’opposition, s’est vue finalement, scindée en deux groupes qui ne parlent plus le même langage. D’où la naissance du « Collectif des Leaders Garmi pour la Défense de Mankoo Wàttu Senegaal », composé, entre autres, par le professeur Malick Ndiaye, d'Ablaye Mamadou Guissé du Mcss, d'Ousmane Faye du Psdr/jant bi.


Rédigé par leral.net le Mardi 6 Décembre 2016 à 20:29 | | 0 commentaire(s)|

En marge d’une Conférence de presse organisée par le « Collectif des « Leaders Garmi pour la Défense de Mankoo Wàttu Senegaal », une branche dissidente de la « Coalition Mankoo Wattu Sénégal », le professeur Malick Ndiaye, avec la verve qu’on lui connait, n’a pas raté le président Macky Sall, mais aussi, Mamadou Diop Decroix et Cie.

Convaincu que ces derniers font dans la combine avec le président Macky Sall, le professeur Malick Ndiaye et ses amis fustigent la présence de la « Coalition Mankoo Wattu Sénégal » au palais pour défaut de mandat de la coalition.

« Omar Sarr, Mamadou Diop Decroix et tous ces responsables qui étaient là-bas ne savaient pas que le 02 juillet, date retenue pour les prochaines législatives, nous serons en plein ramadan. Cet élément, au-delà de la culture et de la simple connaissance des mœurs au Sénégal est un révélateur du degré d’immersion ou d’extériorité de cette classe politique qui nous a fait la plus grande des injures de tous les temps en disant qu’ils se sont mis d’accord sur le 2 juillet, en plein ramadan, pour la tenue des élections législatives. Toute une classe politique qui se plante, opposition comme pouvoir… », a déclaré le professeur Malick Ndiaye.

Avant d’ajouter: « Malheur à ce pays qui ne sait plus reconnaitre ses racines. Mais, ce n’est pas la première fois. Souvenez-vous, le 20 Mars, date à laquelle s’était tenu ce fameux referendum, correspondait à la journée mondiale de la jeunesse chrétienne… Cela veut dire qu’il faut qualifier la culture maçonnique de cette classe politique. Nous avons une classe politique dans ses différents démembrements qui a prouvé ses racines maçonniques de façon claire en ne faisant pas la distinction entre le 02 Juillet en France et le 02 Juillet de cette année au Sénégal. Nous avons à faire à des opposants qui ignorent les réalités socio-culturelles du Sénégal avec le choix maçonnique de cette date. Ce sont des héritiers de Blaise Diagne qui a introduit la franc-maçonnerie au Sénégal depuis années ».

« Le pouvoir a détenu l’Imam Alioune Ndao et libéré les 11 homosexuels à Kaolack. Ce qui inacceptable… Nous demandons au président Macky Sall de faire juger et de libérer l’Imam Malick Ndao », conclut-il.

Abdoulaye FALL, Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos