Leral.net - S'informer en temps réel

Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne bande les muscles et défie Wade à Kébémer

Rédigé par leral.net le Samedi 22 Juillet 2017 à 22:11 | | 0 commentaire(s)|

Le Premier ministre bat campagne dans la ville natale de Me Abdoulaye Wade, Kébémer où des hommes et des femmes, à l’effigie de Benno Bokk Yakaar (BBY), témoignent leur engouement et leur joie d’accueillir la tête de liste de la coalition présidentielle.

Très en verve, le Chef du gouvernement de déclarer: « Mon homonyme, l’ancien homme politique Ahmeth Diop (ancien député et ambassadeur) avait l’habitude de battre à Kébémer la tête de liste d’une coalition à Kébémer. Il a eu à le battre durant plusieurs échéances électorales. Bon sang ne saurait mentir. Je marcherai sur les pas de mon homonyme et le forcerai à la retraite politique ».

«Regardez la Préfecture, devant vous. Elle est vétuste et remonte à la période coloniale. Allez voir la Préfecture de Fatick, où est né le Président Macky Sall. Excepté le haras, que vous a légué Me Abdoulaye Wade, en tant que fils de Kébémer et ancien chef de l’Etat ?», égratigne le porte-étendard de Benno Bokk Yakaar (BBY).

Des «plans-programme comme Promovilles, permettront de régler définitivement les problèmes d’assainissement, d’éclairage public, de construction des routes et d’autres infrastructures. Le département de Kébémer va aussi bénéficier des investissements du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC). Le budget de 2018 sera consacré à une politique sociale consistant à satisfaire les besoins en financement », promet-il.

Aujourd’hui, poursuit-il, «ce sont ceux-là qui, douze (12) années durant,  ont exercé le pouvoir sans jamais sortir les populations de leurs difficultés qui se pavanent à travers le pays pour solliciter vos voix. Refusez chers concitoyens ! Ils ont tous été à des postes de responsabilités. On les connaît».

D’un ton ferme Mahammed Dionne prévient le pape du Sopi, qui a convoqué un rassemblement dit de retrait des cartes d’électeurs : «Force restera à la loi. Nos adversaires ont déjà eu à occuper des postes de responsabilités. Ils savent comment fonctionne un Etat. Force restera à la loi ».

Avant l’étape de Kébémer, la caravane de Benno a été reçu à Gateigne, dans le département de Tivaouane, où elle a enregistré « le ralliement de Thione Dieng, jusque-là membre du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et Président de l’Association des éleveurs du département ».


Leral Titre de votre page