leral.net | S'informer en temps réel

Le Président Macky Sall: "avec l’AIBD, le Sénégal prend assurément son envol"

Infrastructure de qualité qui facilite les connectivités nationales et internationales, qui crée des emplois et d’autres activités génératrices de revenus et contribue à la transformation structurelle de l’économie nationale, l’AIBD donne au Sénégal son envol et lui redessine une nouvelle carte.


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Décembre 2017 à 17:18 | | 0 commentaire(s)|

Inauguré ce jeudi, par le président de la République, l’AIBD doit être à la fois un hub aérien et un pôle d’opportunité économique par les connexions qui le relient à nos territoires, et c’est dans cet esprit que l’Etat du Sénégal a prolongé l’autoroute à péage de Diamniadio à AIBD et établi des connexions entre AIBD-Thiès, AIBD-Mbour, des liens qui sont achevés aujourd’hui.

Dans cet esprit de connexion, d’autres localités de la Petite côte s’y ajoutent, il s’agit du chantier de l’autoroute Ila Touba entre Thiès et Touba et le Train express régional (TER), en cours de réalisation, la ligne du Ter devant desservir AIBD d’ici 2021.

En plus de ces liaisons routières, deux nouveaux ports sont construits à quelques kilomètres de l’aéroport, le port multifonctionnel de Ndayanne et celui minéralier de Bargny.

Toutes ces infrastructures reliées à AIBD, créeront des milliers d’emplois et d’autres activités génératrices de revenus.

Et le Président Macky Sall pense en particulier à la zone des Niayes, avec ses fruits et légumes, à la Petite côte avec sa vocation touristique et les activités artisanales, etc.

Air Sénégal S.A. s’annonce

« S’agissant du transport aérien, c’est une nouvelle carte du Sénégal que nous allons redessiner », a annoncé le président de la République, Macky Sall.

Qui a eu le plaisir à l’occasion de l’inauguration, d’annoncer le démarrage prochain du projet de rénovation complète de cinq aéroports régionaux : Saint-Louis, Matam, Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou. Déjà bouclé, le financement de ce projet qui devra débuter en mi-2018, est estimé à hauteur de 100 milliards de francs.

Dans ce dessein du Président de redessiner la carte du pays, le trafic aérien a sa part. "En effet, le trafic aérien intérieur doit revivre, c’est une condition essentielle du Sénégal émergent. Pour ce faire il nous faut aussi une compagnie aérienne nationale qui vole à la hauteur de notre vision", a-t-il fait savoir.

« Nous allons créer la compagnie Air Sénégal S.A., sur des bases viables, tenant compte des réalités et exigences d’un secteur où l’improvisation n’a pas de place. Air Sénégal lancera prochainement ses activités avec ses deux  ATR 72600 pour le vol du voisinage et le vol national, deux ATR 600 turbo propulsion, sortis d’usine, déjà livrés en attendant la mise en service de deux appareils Airbus 330 neo dont le contrat d’achat sera signé dans quelques jours. Ces derniers sont des modèles d’avion de dernière génération, dont la consommation en énergie permettra de gagner dans la performance sans parler du confort et des capacités qui nous permettront de faire de l’intercontinental », a annoncé le Président Macky Sall.





Fanta DIALLO BA
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page