leral.net | S'informer en temps réel

Le Rta/S s’en prend à Wade : « Volez, volez encore, volez toujours, après je vous protège »

Le Secrétariat Politique du Rta-S s’est réuni en sa séance hebdomadaire le 10 juillet 2010 à son siège pour examiner entre autres questions la situation politique nationale marquée par les manœuvres de diversion grossières de Wade avec ses incessants remaniements-réaménagements du gouvernement au moment où les populations vivent un véritable calvaire de par ses politiques anti-sociales. Lire son communiqué intégral.


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Juillet 2010 à 07:48 | | 0 commentaire(s)|

Le Rta/S s’en prend à Wade : « Volez, volez encore, volez toujours, après je vous protège »
"Ces actes expriment de manière forte le mépris du pouvoir de Wade vis-à-vis des populations. Il n’est obnubilé que par ses calculs politiques pour frayer la voie à son fils pour l’accession au pouvoir. Sinon comment peut on expliquer que des Directeurs Généraux épinglés lors des audits soient promus ministres d’Etat auprès du prince ? Cela signifie : Volez, Volez encore, Volez toujours, après je vous protège. C’est ainsi que Wade lutte contre la corruption : d’un côté il brandit la menace de dégraissage de la Fonction publique, et de l’autre côté, il engraisse son gouvernement.

L’enjeu de ce gouvernement de campagne électorale d’une cinquantaine de ministres, compte non tenu de la pléthore de ministres conseillers est de donner à chacun de ces militants les possibilités d’utiliser les moyens financiers et matériels de l’Etat pour construire, par la corruption, un électorat capable de lui donner la victoire en 2012.

Le Secrétariat Politique appelle toutes les forces démocratiques à mener une campagne nationale contre le train de vie dispendieux de l’Etat et s’engage à prendre des initiatives dans ce sens. Car avec un tel dispositif, les deniers publics vont être saignés à blanc au détriment des populations abandonnées à leur sort. A titre d’exemples, le budget de la Présidence de la République est passé de 4 milliards, avant 2000 à 100 milliards en 2010, l’utilisation d’avions privés par le régime de Wade est estimée à 12,5 milliard, et celle du téléphone protable à 15 milliards par an, depuis 2008.

Rien ne pourra faire oublier les 20 milliards de Sudatel pour lesquels les sénégalais attendent des explications précises. Le Secrétariat exhorte les sénégalais à signer la pétition initiée par le mouvement citoyen Yamale de Bara Tall qui est un acte civique pour que toute la lumière soit faite sur cet argent.

Le Rta-S rappelle à l’occasion que ce détournement de 20 milliards ne doit pas nous faire oublier les 40 milliards perdus entre Wade et Idrissa Seck et dont on ignore jusqu’à ce jour leur destination, la gestion nébuleuse et scandaleuse des 432 milliards de l’Anoci, l’achat d’un immeuble à New-York de 14 milliards, le partage de primes de 1,6 milliard de l’ARTP, les dépassements budgétaires de 90 milliards en 2008, etc.

Les populations de la banlieue qui vivent sous les eaux depuis au moins 5 ans ont manifesté leur colère lorsque le premier ministre leur a proposé des tentes de fortune à Sangalkam alors qu’elles ne savent pas dans quelles conditions elles vont y aller. Tirant les leçons des promesses non tenues avec le plan Jaxaay, elles ont refusé de cautionner ce nouveau plan foireux de Wade qui est une manœuvre de plus.

Que faisait Wade depuis la fin de l’hivernage précédent pour régler ce problème ? Comment un gouvernement sérieux et respectueux de ses concitoyens peut-il attendre le mois de juillet pour décider subitement d’implanter des tentes de fortune dans des zones aux conditions d’habitation pires que les zones où sont les populations concernées ?

Les travailleurs de la santé ont été obligés eux aussi de mettre à exécution leur mot d’ordre de grève malgré eux pour amener le gouvernement à satisfaire leurs revendications. Si ce gouvernement est capable de mener un train de vie dispendieux à la limite de l’insolence, il doit être capable de satisfaire les revendications des travailleurs qui ne demandent que de meilleures conditions de travail.

Les travailleurs de la SONATEL de leur côté sont montés au créneau pour défendre leur outil de travail contre les tentatives de favoritisme au profit du groupe Sudatel, d’une part et d’autre part contre l’octroi du contrôle des appels internationaux entrants par Global Voice. Une autre affaire dont le caractère opaque et inique n’échappe à personne.

Les centrales syndicales s’apprêtent elles aussi à aller en grève pour contrer le pouvoir libéral à revenir sur son option de précarisation des emplois.

La mort par balle du pécheur de Soumbédioune, Moustapha Sarr, a ému toute l’opinion. Le Secrétariat politique exprime sa compassion à la famille du défunt, dénonce cet acte conséquence de l’utilisation d’arme à feu que rien ne justifiait dans cette affaire et exige que la lumière soit faite sur cet incident tragique.

A tous les secteurs sociaux sont en lutte, le secrétariat politique exprime son soutien militant et les appelle à une jonction de ces différentes initiatives pour venir à bout de ce pouvoir corrompu et corrupteur d’Abdoulaye Wade".

Fait à Dakar, le 11 juillet 2010

Le Secrétariat Politique du Rta/S



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page