leral.net | S'informer en temps réel

Le banc du PSG : une salle d'attente cinq étoiles

Confronté au turn-over minimal de leur entraîneur, cinq joueurs d'envergure internationale attendent sur le banc du PSG qu'une place se libère pour avoir du temps de jeu. Ce sera sans doute le cas de Di Maria ce soir, Neymar étant suspendu.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Octobre 2017 à 23:08 | | 0 commentaire(s)|

Les semaines à un match ne sont pas si fréquentes à Paris et elles offrent aux nombreux internationaux du vestiaire, un espace inédit pour faire respirer les corps et aérer les têtes. Cette saison, c'est une bonne nouvelle pour les habituels titulaires, qui auront de grandes chances de l'être de nouveau au prochain match, et une moins bonne pour ceux qui collent chaque jour un peu plus au banc.

Dans la gestion de son effectif, Unai Emery semble avoir décidé de maintenir sa confiance aux mêmes, laissant le plus souvent les circonstances (blessures ou suspension) dicter des changements dans son onze de départ, ce qui sera le cas ce soir contre Nice, Neymar notamment étant absent après son carton rouge reçu à Marseille (2-2), dimanche.

Pour les Di Maria, Pastore, Kimpembe ou Meunier et, à un degré moindre, Draxler, souvent très bons lorsqu'ils jouent, ce n'est pas simple de faire sa place au soleil ; pour les Lo Celso, Nkunku, Berchiche, Lucas ou Georgen, cela devient très, très compliqué. Ce choix d'un faible turn-over peut s'expliquer par la volonté d'entretenir les automatismes – notamment sur la ligne offensive –, et de soigner la complicité.

À part en défense centrale, il est rare que l'entraîneur espagnol opère un énorme turn-over qui ne repose que sur ses choix. Mais cette méthode a aussi ses limites. Trois mois et demi après le coup d'envoi du Championnat, certains joueurs commencent à sentir la fatigue...

Emery demande « de la patience » aux hommes du banc

À Marseille, Mbappé, qui a joué tous les matches depuis sa signature, et Rabiot, aligné à toutes les rencontres depuis le début de saison, ont montré des limites physiques. Thiago Motta, lui, a été aligné, alors même qu'il ressentait déjà des douleurs musculaires, ce qui le contraint d'ailleurs à déclarer forfait ce soir. À Anderlecht (4-0), quatre jours plus...
 

Equipe.fr

 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos