leral.net | S'informer en temps réel

Le photographe sénégalais, Alun[be] se sert de l'image pour parler du racisme

Le racisme, la discrimination ou encore l’immigration, mis en scène par le photographe sénégalais, Alun[be] dans une série de photographies prises dans le métro parisien.


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Avril 2017 à 12:36 | | 0 commentaire(s)|

Né à Dakar, au Sénégal, le photographe et architecte Alun[be] a fait de l’humain l’un de ses sujets de prédilection. Sa série Antonym Project (http://www.intothechic.com/17325/culture/antonym-project-contradiction-metro/) est basée sur la contradiction et la controverse comme pour tirer une sonnette d’alarme sur la crise environnementale, sociétale ou encore politique que traverse la France, mais plus généralement, le monde moderne.

« Dans les années 90, Janol Apin photographiait d’une façon toute singulière, des séquences dans le métro parisien, en mettant en scène directement le nom des stations. Vingt ans plus tard, le photographe Alun[be] réadapte ce concept en travaillant une série basée sur la contradiction et la controverse. A travers son objectif, les noms des stations sont dès lors placés en opposition avec la « mise en scène » elle-même. Alun[be] nous pousse à une profonde réflexion concernant d’importantes problématiques qui affectent nos sociétés modernes de manière parfois irréversible. On parle ici d’environnement, de religion, de crise des réfugiés… » peut-on lire en description sur sa page Facebook.

Ainsi, on retrouve au cours de sa série, une femme noire à la station Blanche, une mariée en pleurs à Bonne Nouvelle ou encore une famille syrienne demandant de l’aide à la station Volontaires.

http://www.intothechic.com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos