Leral.net - S'informer en temps réel

Le rituel incompréhensible de mon amant après chaque ébat sexuel

Rédigé par leral.net le Mardi 31 Mai 2016 à 11:26 | | 0 commentaire(s)|

Cet article est une lettre à laquelle j’ai déjà répondue au mieux de ce que je crois. Les lecteurs et lectrices peuvent à leur tour donner leur point de vue sur cette bizarrerie.


Le rituel incompréhensible de mon amant après chaque ébat sexuel
Je m’appelle Catherine et je vis au Québec, à Sainte-Foy, je suis né dans cette ville et j’y ai grandi et j’ai y fait mes études et je travaille comme comptable dans une grande entreprise de la ville. Je ne connais pas le Sénégal mais j’aime la culture africaine. Et les Africains en général. J’ai déjà fréquenté un arabe mais je préfère les africains de peau Noire. Si je vous écris, ce n’est pas pour vous parler de mon gout pour les africains, mais plus mon copain qui est d’origine sénégalaise. Il est venu au Québec des études. Nous nous sommes rencontrés dans une boite de nuit, un soir d’hiver, nous avons dansé, nous avions une attirance mutuelle, finalement la soirée s’est terminée chez moi. Nous avons passé la nuit à faire l’amour. Le lendemain, il est reparti chez lui, nous avions échangé nos contacts et décidé de garder un lien.

De fil en aiguille et de fréquentation en fréquentation, il est devenu mon amant. Je l’aime et je voudrais le garder. Je lui ai même proposé de venir habiter chez moi. Ce qu’il a refusé. Le plus curieux dans tout cela est qu’il ne veut pas que ses compatriotes nous voient ensemble. Ce que je ne peux comprendre de sa part….Est-ce votre culture ou votre religion interdit les relations mixtes? Je ne comprends pas du tout son attitude.

Ce qui m’étonne le plus, c’est son attitude à la fois chaleureuse et distante. Mon ami à l’air d’avoir une double personnalité….Il arrive chez moi en feu et tout enthousiasme de me voir, il mange bien, il se repose, il regarde la télé et me fait l’amour de façon intense. Une fois son désir assouvi, il passe toute la nuit à prier et à pleurer. Ensuite, il disparait. Je reste des jours et des semaines sans avoir aucunement de ses nouvelles. Quand je l’appelle au téléphone, mon numéro est automatiquement rejeté.

Deux mois plus tard, le revoilà qui surgit. Il passe le weekend chez moi, me fait l’amour, et recommence le même scénario : des prières que je ne comprends pas et des pleurs. Il pleure beaucoup chaque fois qu’il finit de me faire l’amour. Jamais avant….Parfois, je me demande si son attitude est normale….malheureusement, je n’ai aucune explication qui tient la route. Je ne connais rien de sa vie. Il est toujours évasif avec moi sur son passé. Il m’a dit qu’il n’a ni femme ni enfant, il est venu au Québec pour 4 à 5 ans, le temps de faire son doctorat et retourner servir dans son pays.

Voilà la situation que je vis avec mon ami et amant Sénégalais. Le sexe est normalement synonyme de plaisir et non de douleur et de déchirement. C’est à ne rien y comprendre! De quoi a-t-il peur, lui seul le sait? Je lui ai donné des preuves que sur le plan sexuel y a aucune crainte à se faire pour les maladies…Je suis une femme saine.

Je vous en parle pour avoir des explications sur le plan culturel qui pourraient me permettre de mieux le comprendre et de mieux le garder. J’ai découvert votre site web depuis deux mois et je l’ai visité deux fois avant de décider vous envoyer ce message pour mieux savoir de cette attitude bien sénégalaise, me dit une ami, en rigolant.

Cath.

lasenegalaise.com


Titre de votre page