leral.net | S'informer en temps réel

Législatives 2017: Après "Benno" et "Osez l'avenir, "Baldé-Gadio", la 3e liste du "Macky"

Pendant que ses ouailles se crêpent le chignon, pour des places sur une liste très touffue de "Benno Bokk Yakaar", le patron de l'Alliance pour la République, lui est train d'explorer d'autres voies alternatives qui lui permettront d'avoir la majorité à l'Assemblée Nationale après les Législatives du 30 juillet prochain.


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Mai 2017 à 11:20 | | 0 commentaire(s)|

Abdoulaye Baldé, Cheikh Tidiane Gadio et Moustapha Guirassy en alliance pour soutenir le Président Macky Sall
Abdoulaye Baldé, Cheikh Tidiane Gadio et Moustapha Guirassy en alliance pour soutenir le Président Macky Sall

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Après avoir mis Me Aïssata Tall Sall dans sa besace, le "Lion" qui semble s'être réveillé a abattu deux autres gros gibiers que sont Abdoulaye Baldé et Cheikh Tidiane Gadio. Le Président de la coalition "Benno Bokk Yakaar" qui ne veut pas se contenter d'une structure fortement affaiblie par de nombreux départs, entend élargir sa base à d'autres acteurs. C'est dans ce sens qu'il a enrôlé la mairesse de Podor, et en fin politique et fort de la puissance de l'Etat, Macky Sall sait manoeuvrer avec habileté.

Ainsi donc, après Me Aïssata Tall Sall, c'est le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé et l'ancien "meilleur ministre des Affaires étrangères d'Afrique" (dixit Me Abdoulaye Wade), Dr Cheikh Tidiane Gadio, qui viennent de prendre leurs distances avec l'opposition en mettant en place leur autre coalition pour aller aux Législatives.

Dans leur embarcation, ils ont des compagnons de voyage comme Moustapha Guirassy, ancien ministre de la Communication de Wade et Abdou Nguette, un président de Conseil d'Administration du "Macky", sans oublier cette ancienne animatrice d'un mouvement "karimiste' Sokhna Bousso en l'occurrence.Cette distanciation avec l'opposition se traduisant par "un rapprochement négocié avec le pouvoir".

Concernant le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé, son épouse et lui ayant recommencé à arpenter les escaliers de la CREI, pour justifier des biens supposés mal acquis et incertains du sort qui leur sera réservé, il a été facile pour le patron de Benno Bokk Yakaar de retourner l'ancien ministre des Forces armées. Comme son ancien collègue de gouvernement du Premier Ministre Macky Sall sous l'ère Wade, Dr Cheikh Tidiane Gadio aurait été "travaillé au corps" par le "Macky" et "a fini par succomber aux propositions alléchantes qui lui auraient été faites. et pour sceller définitivement la confiance, le président de l'APR leur a collé un des PCA qu'il a nommés, en l'occurrence Abdou Nguette".

Selon les sources, la mission assignée au maire de Ziguinchor, dans un premier temps, est d'affaiblir "Manko Taxawu Senegaal" et d'en récupérer tous les frustrés. C'est dans cette optique qu'il a commencé à câbler d'éminents membres de la coalition de l'opposition comme Serigne Assane Mbacké. Et d'ailleurs, les partisans de ce dernier menacent de présenter leur propre liste si ce dernier n'est pas désigné tête de liste de "Mankoo" à Touba.

A n'en pas douter, d'autres pourraient bien quitter "Mankoo" dans les prochains jours pour constituer leur liste ou rejoindre celles déjà existantes dans le "Macky" qui en compte trois pour l'instant.

Le jonction de toutes ces forces du "Macky" permettra peut-être au Président de la République d'avoir une majorité, qui lui évitera tout risque de cohabitation. Sacré Macky Sall qui aura tout appris du "Père Wade", même son étonnante facilité à cheminer avec l'ennemi.

source: direct info