leral.net | S'informer en temps réel

Législatives 2017: "Initiative 2017" veut imposer la cohabitation à Benno Bokk Yaakaar

A moins de quatre mois des Législatives, l'heure est aux derniers réglages. Et pour ces joutes, "Initiative 2017", une coalition qui se réclame de Khalifa Sall, veut imposer une cohabitation à la coalition au pouvoir, une première dans l'histoire du Sénégal indépendant.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Avril 2017 à 15:52 | | 0 commentaire(s)|

Le maire de Mermoz Sacré-Coeur, le socialiste Barthélémy Dias déclinant les objectifs de la coalition, soutient, "nous avons décidé de mettre en place "Initiative 2017" pour l'intérêt du Sénégal. L'année 2017 est particulière en ce sens que pour la première fois dans l'histoire politique du Sénégal, le peuple n'a jamais été si proche de vivre un contexte de cohabitation. Ce que "Initiative 2017" vient de lancer, est un espoir pour le peuple sénégalais. Khalifa Sall incarne l'espoir". Il soutient ainsi que la nouvelle structure va travailler ensemble "avec des partis politiques puisés dans Mankoo Wattu Sénégal, des forces de la société civile, pour pouvoir construire une plateforme, une alternative".

"Initiative 2017" veut travailler avec tous les partis politiques, dans la manière la plus solide et la plus consolidée afin d'aller aux élections avec toutes les chances possibles. Membre de la coalition, le leader du FSD/BJ, Cheikh Bamba Dièye pense qu'ils n'ont pas le choix. Chacun doit prendre ses responsabilités, en faisant des efforts pour transcender et dépasser les divisions qui existent même au sein des partis politiques. "Il y a une force de régression de la mouvance présidentielle, qui est en déphasage avec les acquis des Assises Nationales. Il y a un ensemble de Sénégalais qui veut la rupture, en mettant en place une Assemblée Nationale qui aidera le Sénégal à amener de la transparence dans la gestion des affaires publiques".

"Initiative 2017" rassemble donc une coalition de partis regroupant le FSD/BJ de Cheikh Bamba Dièye, le mouvement "Oser l'avenir" de Me Aïssata Tall Sall, l'alliance démocratique Pencoo de Moussa Tine, l'appel national pour la citoyenneté de Moussa Sy et la coalition Taxaawu Dakar, entre autres. L'objectif est d'aller à l'assaut de l'Assemblée Nationale afin d'infliger une "cinglante raclée" à la coalition au pouvoir à l'issue des échéances électorales  du 30 juillet prochain.

source: L'Observateur