leral.net | S'informer en temps réel

Législatives : Aliou Tine soupçonne un deal sur l’option des listes, qui arrange certains

Le débat sur le bulletin unique doit être posé au Sénégal car, il est beaucoup plus économique que le système des listes, a déclaré Alioune Tine, qui soupçonne un deal qui arrange certains hauts-placés qui trouveraient leur compte dans le maintien en place du système actuel.


Rédigé par leral.net le Dimanche 2 Juillet 2017 à 16:43 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
« Comment cela se fait que le Sénégal soit pratiquement le seul pays dans l’Afrique de l’Ouest, à ne pas avoir le bulletin unique », s’est interrogé Alioune Tine qui était l’invité de l’émission "Objection" de Sud fm de ce dimanche.

Le directeur d'Amnesty international pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, de poursuivre : «Le bulletin unique, c’est une solution et elle permet également le respect de l’égalité de l’ensemble des candidats et de l’ensemble des listes parce que le principe d’égalité est un principe fondamental en matière démocratique. Donc, il faut essayer de le respecter».

Selon lui, le maintien en place du système actuel cache des intérêts inavoués : «de mon point de vue, il  n'y a pratiquement pas eu de débats sur cette question. Et moi je soupçonne que c’est dû au fait que ce soit un marché immense», indique-t-il.

Car, fait-il savoir, "ce n’est pas logique de choisir un système beaucoup plus coûteux qui, en plus est moins pratique, au détriment d’un autre qui est de rigueur dans la sous-région". Et, ajoute-t-il, "Il faut qu’on fasse une investigation pour voir pourquoi c’est le seul Sénégal qui a recours à ce modèle qui coûte cher, qui n’est pas pratique». Avant de recommander «plus de concertations", pour trouver une solution qui sera bénéfique pour le Sénégal.