leral.net | S'informer en temps réel

Lendemain de l'incendie à "Pakk Lambaye" : Les propriétaire des étals refusent de déguerpir


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Novembre 2017 à 11:53 | | 0 commentaire(s)|

Menacés de déguerpissement par le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, lors de sa visite samedi dernier, les victimes de l’incendie du Pakk Lambaye de Pikine refusent d’obtempérer. En lieu et place, ils veulent une aide pour réorganiser le démarrage de leurs activités et un accompagnement pour la sécurité de leur espace de travail.

« Le pakk Lambaye fait partie intégrante de notre économie. Nous voulons rester sur les lieux même si il faut y mourir. Puisque ce que nous détenons ici, vaut mieux que nos maisons car c’est à partir d’ici qu’on a acheté nos maisons et que l’on nourrit nos familles basées à Dakar et Lambaye », a fait savoir Ibra Fall Diop, l’un des délégués du site ravagé par les flammes. Son camarade El Hadji Mor Talla Ndiaye, responsable moral du pakk d’en déduire : « Nous voulons que notre parc soit réorganisé. On n’est pas d’accord que l’on nous déplace ailleurs. Nous voulons rester ici ».

Plus catégorique que ses prédécesseurs, Daouda Badiane, un autre responsable, enfonce le clou : « Nous ne pensons pas quitter ici. Les libanais sont à côté de nous et personne ne pense à les déguerpir ». « Nous sommes régulièrement établis car nous détenons notre titre foncier personnel, sur lequel nous exerçons notre travail depuis 34 ans. La meilleure aide qu’on peut avoir de l’Etat, c’est de quantifier la valeur financière de nos pertes pour pouvoir nous épauler, en vue de recommencer notre travail et nous nous acquittons de tous nos devoirs, puisque nous payons nos taxes ».

Remontés contre la Senelec qui a annonce une plainte contre X, pour installation anarchique sur les emprises des lignes à haute tension, ces commerçant sonnent la révolte. « Nous demandons à Me Madicke Niang de nous accompagner pour que l’on porte plainte contre X pour les préjudices matériels et financiers qu’on a subis », a appelé Ibra Fall Diop, qui recevait la délégation du groupe parlementaire Liberté et démocratie.




Walf Fadjri



Cliquez-ici pour regarder plus de videos