Leral.net | S'informer en temps réel

Les '' M'baraneuses '' de Dakar, mangeuses d'hommes des temps modernes

Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Décembre 2011 à 10:03 | | 7 commentaire(s)|

Au Sénégal, certaines femmes s'adonnent à un art pour le moins controversé. Le concept est simple: collectionner plusieurs hommes pour être entièrement comblée. Comblée sexuellement, comblée émotionnellement, comblée financièrement. Le '' m'baraane '', un mot wolof qui signifie «la collecte d'hommes», est l'art de multiplier les partenaires. Ce phénomène prend de plus en plus d'ampleur et suscite de multiples critiques quant à cette libération des moeurs.


Les '' M'baraneuses '' de Dakar, mangeuses d'hommes des temps modernes
En général, les '' m'baraneuses" fréquentent trois hommes en même temps. WalFadjri raconte comment ces hommes sont choisis en fonction de leurs particularités.

Le premier, surnommé le «dof bi», l'idiot utile, est celui qui assure le portefeuille, qui paie les factures, l'achat de produits cosmétiques, de chaussures, d'habits, bref, celui qui subvient financièrement aux besoins de cette demoiselle.

Le deuxième s'occupe lui d'entretenir la «m'baraneuse» sexuellement. Jeune de préférence, bel homme, il est en quelque sorte le sex-toy vivant de la demoiselle, qui, elle-même, peut le rémunèrer pour services rendus. Payé, bien sûr, par l'argent donné par le premier.

Le troisième homme sert quant à lui de potiche. C'est en quelque sorte le gendre idéal, bien sous tous rapports, à présenter aux amis, à la famille; en gros, celui à sortir en société. Une sorte de roue de secours financière qui comble les deux premiers qui sont, en général, soit riche mais repoussant, ou beau gosse mais pas futé.

Ces croqueuses d'hommes sénégalaises, qui sévissent particulièrement à Dakar, la capitale du Sénégal, pourraient prêter à sourire si elles n'engendraient pas chez les plus jeunes des idées de carrière. Le risque est réelle que la mode des "m'baraneuses" se professionnalise. WalFadjri l'explique:

«La pauvreté persistant, certaines mères de familles encouragent leurs filles à collectionner les hommes, et partagent en retour les sommes récoltées par leur rejeton. Mais le plus inquiétant, ce sont ces jeunes filles mineures, qui copient sur leurs aînées et s'adonnent à cette pratique.»

Autre catégorie touchée, les étudiantes. La plupart du temps fauchées, les étudiantes se livrent de plus en plus à cette pratique de façon à financer leurs études.

Des faits qui amènent l'écrivain sénégalais Momar Mbaye à écrire pour Wal Fadjri:

«Si par le passé, les bordels se situaient en périphérie des villages, aujourd'hui, ils sont implantés au cœur des villes, dans nos quartiers ou dans nos concessions même: leurs occupants sont parfois des connaissances, des amis, des proches, qui mènent une vie de monsieur et madame Tout le monde. La seule différence avec une professionnelle, demeure le carnet de vaccination et le coût de la prestation, plus ou moins élevée chez les "mbaraneuses"».


slateafrique par Walffadjri




1.Posté par schwarzeraal le 28/12/2011 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

thiagatou ou mbarane c´est comme le chasseur ou le boucher ,on baise pour de l´argent et on tue pour la viande.

2.Posté par schwarzeraal le 28/12/2011 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

thiagatou ou mbarane c´est comme le boucher et la chasseur,on baise pour de l´argent et on tue pour de la viande.

3.Posté par shé le 29/12/2011 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wakhatiko schwarzeraal! C'EST LA PROSTITUTION CLANDESTINE.... PREMIÈRE SOURCE DE PROPAGATION DU VIH /SIDA.

4.Posté par soc 3 le 11/01/2012 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tel que présenté ici, c'est la fille qui roule tout le monde alors qu'en réalité c'est donnant donnant. Elle se donne aux trois partenaires.

5.Posté par taphso le 13/01/2012 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Sénégalaises sont ainsi, pour la très grande plupart : des chenilles dévoreuses d'argent de l'homme, des sangsues sans pitié pour la sueur de l'homme. Seul l'argent les intéresse dans leur relation avec un homme. Au Sénégal, quand vous garçon ou homme venez de faire la connaissance d'une fille ou femme, vous pouvez chronométrer le temps qu'elle mettra avant de vous demander de l'argent ou de vous poser un problème d'argent. Si vous ne le résolvez pas, c'est fini entre vous. Si vous le résolvez, peut-être que que vous l'aurez, peut-être pas. Mais elle vous demandera encore bientôt de l'argent.

6.Posté par hajly le 13/01/2012 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est parfaitement vrai. Je n'aime pas leur cruauté et leur lâcheté envers les hommes. Leur mentalité alimentaire est écoeurante, répugnante. Par leur façon de faire et de penser, elles sentent le sous-développement.

7.Posté par movic04 le 18/01/2012 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tous ces histoires de "mbaranes " sont encouragés par les maman mais surtout les hommes,de ce fait comment un homme peut chasser son camarade en proposant une somme supérieur dont le salaire du papa de la fille ne peut meme pas avoir au travail;il est temps que nous les hommes aidons les filles a prendre de bonne moeurs car cela va nous emmener dans une situation copié coller et j"espére que si ce phenomenes n'est pas stopé la génération qui va arriver va etre pire

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site