leral.net | S'informer en temps réel

Les enseignants du privé laïc désorientés


Rédigé par leral.net le Samedi 7 Novembre 2020 à 09:23 | | 0 commentaire(s)|

Les enseignants du privé laïc désorientés
L’heure est grave dans l’école privée laïque qui risque de connaître des lendemains sombres si les autorités étatiques ne réagissent pas. Car à quelques jours de la rentrée scolaire, les enseignants du privé laïc sont dans un dilemme total, avec d’énormes difficultés.

En plus de ça, les parents d’élèves qui déplorent la cherté des inscriptions; sont actuellement en rébellion contre les responsables des écoles qui leur réclament 03 mois d’arriérés coïncidant avec la période des vacances forcées imposées par la Covid-19. Des enseignants du privé, Mady Ndiaye et Cheikhou Diagne, rencontrés à Keur Massar, n’ont pas manqué d’étaler leurs difficultés.

Celles-ci ont pour noms : salaires impayés, loyers impayés, problèmes de prise en charge de leurs familles. Ces enseignants du privé laïc dépités par l’attitude de leurs responsables, invitent l’Etat à réagir par l’ouverture d’une enquête sur la clé de répartition de l’aide allouée à l’école privée laïque. Autre dysfonctionnement enregistré durant cette rentrée, toujours dans le privé laïc, ce sont les bisbilles entre parents d’élèves et certains établissements à propos de la scolarité des 03 mois de congés forcés. Actuellement, beaucoup d’institutions privées sont en conflit avec les parents d’élèves. C’est le cas au niveau des écoles privées Cabischool de Mbao et Dior des Parcelles assainies.







L'As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos