Leral.net - S'informer en temps réel

Les populations de Nioro crachent le feu sur Moustapha Niasse, Me Aissata Tall Sall réclame son départ

Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Juillet 2017 à 23:16 | | 0 commentaire(s)|

Au cours de sa tournée à l’intérieur du pays, la coalition « Osez l’Avenir » a improvisé un rassemblement dans le département de Nioro, fief du président de l’Assemblée nationale.  

L
a population par la voix du coordonnateur de ladite coalition investi pour le département, El Hadj Malick Sy n’a pas été tendre avec Moustapha Niasse. Il a déclaré que M. Niasse, bien qu'ayant duré à l’Assemblée Nationale, ne s'est pas préoccupé pour autant du sort de ce bastion  historique.

« Nous constatons amèrement que ceux qui nous ont représentés pendant 5 ans, ne nous pas véritablement bien représentés. Ils se sont juste installés à l’Assemblée nationale, nous n’avons jamais senti, ni constaté une revendication particulière de Nioro qui a été posée à l’Assemblée nationale, jamais », a-t-il déploré. Et dit souhaiter un renouveau de l’Assemblée nationale.
 

Pour lui, l’avocate Me Aïssata Sall a deux défis à relever à savoir gagner Podor et Nioro, « parce que le président de l’Assemblée nationale est de ce département. Nous les Niorois, ne savons pas pourquoi quelqu’un qui est là depuis que nous sommes petits, c’est comme nous nous étions amarrés à lui, chaque année, c'est lui qui revientEt on ne voit pas exactement ce qu’il a fait ou proposé qui peut améliorer le département, Niass eça suffit » peste-t-il. 

Pour lui, la présence de Me Aissata Tall Sall à l’hémicycle devrait permettre de prendre en charge les problèmes spécifiques de la commune.  

«
L’autre défi est que dans ce pays, toutes les grandes institutions ont été dirigées par les femmes sauf deux, l’Assemblée nationale et la présidence de la République. Nous pensons que cette année pour la première fois, nous aurons une présidente de l’Assemblée nationale femme en la personne de Me Aissata Tall. Elle en a le profil, les compétences et les possibilités », s'enorguellit-il.
 

A l’en croire, les hommes ont essayé, on sait ce qu’ils valent. « Nous voulons aujourd’hui, essayer une grande dame, de valeur, de personnalité et son passage à l’Assemblée nationale devrait laisser une marque indélébileNous avons un Etat encombrant, envahissant et nous voulons la séparation des pouvoir », relève-t-il. 
 

Prenant la parole sous les ovations, l’édile de Podor a fait savoir que ce terroir,  est un bastion du refus, de dignité, de bravoure et de courage. « Lpremière doléance ici, c’est de battre mon frère,  mon cousin Moustapha Niasse, Nioro le réclame et on le fera. Il est temps que Moustapha Niasse quitte l’Assemblée nationale » dit-elle, sous le vigoureux refrain  de public; « na dem, na dem » ( Qu'il s'en aille! Qu'il s'en aille, en français).  

Poursuivant, elle ajoute; « vous avez déploré la qualité des 
semences, des engrais, le matériel agricole. Si tout cela n’est pas présent, comment l’agriculture peut être présente et si l’agriculture n’est pas présente, l’émergence ne sera jamais présente. Nioro devait dépasser ce stade», se désole-t-elle.  

Avant de répondre: «  tm’as lancé un défi que je vais releverPodor et Nioro, c’est des villes jumelles, où nous allons gagner. Je suis avocate je n’ai jamais perdu mes dossiers grâce à Dieu, nous allons plaider votre dossier à l’Assemblée », se vante-t-elle, sûre de son fait.

 

Adama Aidara KANTE (Vox pop)

 

 


Leral Titre de votre page