leral.net | S'informer en temps réel

Levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall : la majorité mécanique de Macky Sall donne carte blanche à la Commission ad hoc


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Novembre 2017 à 21:11 | | 0 commentaire(s)|

L’attente fut longue, mais le jeu en valait la chandelle. En effet, après quelques tiraillements, entre députés de la majorité et de l’opposition, l’Assemblée nationale a validé, ce jeudi soir, la liste des 11 députés de la Commission ad’hoc devant statuer sur la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall.

Ce, après une rude épreuve des plénières et devant l’engagement et la fermeté des députés de l’opposition, à vouloir convaincre leurs collègues de la Mouvance présidentielle de ne pas voter en faveur de la saisine du Procureur de la République.

Finalement, 116 voix ont voté favorablement à la proposition de la Commission des Lois, de la Décentralisation, du Travail et des Droits humains.

Et, Moustapha Niass de soupirer : "nous venons, donc, d’adopter, en respectant les dispositions des textes de l’Assemblée nationale, la proposition de la Commission dirigée par Seydou Diouf".

Auparavant, Me Madické Niang avait proposé une motion préjudicielle, qui a été rejetée. Elle n’a obtenu que 28 voix, contre 116.

Pour rappel, Khalifa Sall est placé sous mandat de dépôt, depuis le 7 Mars dernier, dans l’affaire de la fameuse Caisse d’avance de la Municipalité, au détour de laquelle il est poursuivi pour  détournement présumé de deniers publics, faux et usage de faux en écritures privées, entre autres.

A cet effet, l’édile de Dakar a longtemps été considéré par les tenants du Pouvoir comme un détenu ordinaire et non comme un député, depuis la proclamation des résultats définitifs des dernières élections législatives.

Aussi, le régime de Macky Sall a-t-il opposé une fin de non-recevoir à toute idée de voir le maire socialiste recouvrer sa liberté. Ne serait-ce que de façon provisoire, parce qu’étant parlementaire, depuis le 30 juillet passé.

Mais dans la foulée, coup de théâtre ! Car le Procureur de la République a saisi, tout récemment, l’Assemblée nationale, aux fins de solliciter la levée de l’immunité parlementaire du responsable du Parti socialiste. Ce qui suscita beaucoup de commentaires.

(Actusen.com)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos