leral.net | S'informer en temps réel

Levée de l’immunité parlementaire du maire de Dakar : L’Assemblée nationale scelle le sort de Khalifa Sall, ce samedi

La conférence des présidents de l’Assemblée nationale qui s’est réunie, hier, a fixé la date de la plénière pour la levée de l’immunité parlementaire du député Khalifa Ababacar Sall au samedi.


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Novembre 2017 à 09:38 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
La procédure de levée de l’immunité parlementaire du député-maire de la ville de Dakar, dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance, va connaitre son épilogue demain.

Ainsi en a décidé la conférence des présidents de l’Assemblée nationale qui statuait, hier, sur cette affaire, après que la commission ad hoc lui a transmis son rapport. Un rapport dans lequel, Aymerou Gningue et son équipe ont clairement mentionné le refus de Khalifa Sall de déférer à leur convocation de la plénière de l’Assemblée nationale, pour être entendu.

Réagissant à la convocation de la plénière de l’Assemblée nationale pour la levée de l’immunité parlementaire de son mentor, Babacar Thioye BA, Directeur de cabinet de Khalifa Sall, a exprimé toute son indignation. « C’est la farce qui continue dans ses différentes facettes. Dans cette affaire, ce n’est même plus une comédie, mais une tragédie pour nos institutions et pour la République. L’Assemblée nationale poursuit sa logique absurde de violation des droits de Khalifa Sall. Pour nous, il ne fait aucun doute que le régime de Macky Sall a décidé de passer outre toutes les lois et tous les droits dans ce pays pour s’acharner sur Khalifa et violer ses droits », a-t-il tonné.

Thioye Ba : « c’est une tragédie pour nos institutions… »

M. Ba de poursuivre : « il n’y a plus rien à attendre, ni de l’Assemblée nationale ni de la justice. Aujourd’hui, ce qui importe, c’est que le peuple sénégalais sait que tous les 3 pouvoirs de la République ont fini de se liguer contre un seul homme, en violation des droits de la République et de ses droits ».

Selon le Directeur de cabinet du député-maire de la ville de Dakar, « face à un tel acharnement, la réponse ne peut être que politique. Elle ne peut être que populaire ».

« Jusqu’ici, nous avons mené le combat au niveau de l’Assemblée nationale. C’est le lieu pour moi de saluer l’engagement et le courage des députes non-inscrits et ceux du groupe ‘’Liberté et Démocrate’’ qui ont mené le combat à l’intérieur de l’Assemblée nationale. Comme les députés de la majorité ne comprennent pas les missions qui leur sont assignées par le peuple sénégalais, il va de soi que nous ne pouvons plus rien attendre de cette Assemblée », a également déclaré Babacar Thioye Ba.

De l’avis du Directeur de cabinet et non moins responsable socialiste, « le combat est à mener par le peuple sénégalais pour faire face à cet acharnement et à ce régime qui a décidé de porter atteinte aux lois de la République ».




Vox populi