leral.net | S'informer en temps réel

Libération provisoire de Hissène Habré: « Demande rejetée ! » décide le juge, ses avocats relèvent un paradoxe

La demande de libération de l’ex-président tchadien Hissène Habré a été rejetée. Ses avocats ont le 29 mars 2021, introduit une « demande de permission » visant sa libération, une requête adressée au juge de l’application des peines au Tribunal de Grande instance hors classe de Dakar. Et la réponse est tombée hier.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Avril 2021 à 09:09 | | 0 commentaire(s)|

Libération provisoire de Hissène Habré: « Demande rejetée ! » décide le juge, ses avocats relèvent un paradoxe
« Un refus a été opposé à cette demande . Le juge a tenu à mettre en avant l’avis défavorable de la Commission pénitentiaire consultative présidée par lui-même et composée du directeur de l’Administration pénitentiaire, du directeur de la prison », ont dit ses avocats Ibrahima Diawara et François Serres, dans un communiqué.

Hissène Habré, 79 ans, qui a dirigé le Tchad de 1982 à 1990, a été condamné le 30 mai 2016 à la prison à vie, à l’issue d’un procès sans précédent à Dakar, après avoir été déclaré coupable de crimes contre l’humanité, viols, exécutions, esclavage et enlèvement.

Pour ses avocats, le raisonnement tenu pour refuser la permission, est que la question de la santé est du ressort de la direction de l’Administration pénitentiaire, alors que « c’est bien en tenant compte des risques pour la santé que la première permission a été accordée par le même juge », ont expliqué les deux avocats, qui ont dénoncé une « règle de droit (…) à géométrie variable ».

Car selon eux, l’ancien dirigeant tchadien avait bénéficié le 7 avril 2020, d’une sortie de prison de 60 jours accordée par la justice sénégalaise, presque dans les mêmes conditions.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page