leral.net | S'informer en temps réel

Ligue démocratique : Vers des retrouvailles impossibles

Le feu continue de couver à la Ligue Démocratique où des responsables mécontents ont mis en place un mouvement, LD-Debout, pour une « rectification ». Même devant la main tendue du responsable moral du parti, les contestataires qui ont blanchi Abdoulaye Bathily et Mamadou Ndoye de la « mauvaise gestion » du Parti, sont restés catégoriques.


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Septembre 2017 à 12:16 | | 0 commentaire(s)|

Ligue démocratique : Vers des retrouvailles impossibles
« Il y a une sorte de dissidence à l’intérieur de notre parti. Il a été créé un mouvement qui s’appelle LD-Debout qui fait des sorties au niveau de la presse. Nous voulions dire que ce mouvement est contraire aux statuts du règlement intérieur de notre parti, qui ne reconnaît que les mouvements des femmes, des jeunes, des Aînés et celui des Cadres. Donc, ce mouvement est anti-statutaire », a fait savoir Nicolas Ndiaye, Secrétaire général par intérim de la LD.

Il appelle, cependant, à l’unité à travers une concertation. « Nous tendons une main fraternelle aux camarades qui ont mis en place un mouvement pour qu’ensemble, nous voyions comment discuter des problèmes, s’il y en a, et leur apporter des solutions », a dit, en substance, le responsable moral au cours d’un point de presse qu’il a animé.  

"Rien ne peut dissoudre la LD-Debout car rien dans les textes n’interdit sa mise en place. La LD-Debout réaffirme son ancrage dans le LD. Ses membres restent cependant ouverts au dialogue pour la relance du Parti", répond pour sa part, Souleymane Guèye Cissé, membre du Comité de pilotage de la Ld-Debout.

« J’étais à la réunion du Secrétariat. On n’y a jamais dit officiellement que la LD-Debout ne répond aux textes. Nicolas Ndiaye, SG par intérim a parlé en son nom propre lors de ce point de presse. Rien dans les textes de la LD n’interdit la mise en place d’un mouvement. Maintenant, n’importe qui peut faire une interprétation. Nous travaillons dans cette structure pour la rectification », a-t-il poursuivi. Toutefois, il se dit, avec ses camarades, ouvert au dialogue.

"Ce qui est fondamental, un parti doit exister à la base.  Notre parti doit se présenter à des élections. Toute le reste n’est pas important", finira  par conclure Souleymane Guèye Cissé.



La rédaction de leral.net 

Souleymane Guèye Cissé, LD-Debout
Souleymane Guèye Cissé, LD-Debout



Cliquez-ici pour regarder plus de videos