leral.net | S'informer en temps réel

Litige foncier : Les Freys de Yoff à la rescousse des victimes de la Cité Tobago


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Janvier 2020 à 20:18 | | 0 commentaire(s)|

Rebondissement dans l’affaire de la démolition des maisons à la Cité Tobago de 2015 ! Après la décision du chef de l’État Macky Sall de redonner leurs terrains aux bénéficiaires des maisons démolies jouxtant l’aéroport Léopold Sédar Senghor, des voix s’élèvent pour dénoncer des magouilles présumées dans l’attribution des parcelles à de nouveaux bénéficiaires. En conférence de presse, ce lundi, les Freys de Yoff ont décidé de soutenir les victimes de la Cité Tobago, qui dénoncent une nouvelle liste d’attributaires au détriment des véritables victimes.

Les Freys de Yoff sont au chevet des victimes de la Cité Tobago après des accusations de détournements dans l’octroi des terrains aux victimes de la Cité Tobago. Selon Moustapha Guèye, secrétaire général des Freys de Yoff, il y a un nouvel accaparement des terres au niveau de la Cité Tobago, au profit d’autres bénéficiaires. “Le procès-verbal de janvier 2017 sur la redistribution des terres aux victimes de la Cité Tobago n’a jamais été respecté par l’association des victimes. A notre grande surprise, nous avons en notre possession, une liste de nouveaux bénéficiaires qui n’étaient même pas des victimes. Je souligne que les victimes étaient près de 200, aujourd’hui on se retrouve avec une liste de 300, d’où viennent ces nouvelles bénéficiaires? Plus inquiétant, près de 50 % des véritables victimes ne sont pas encore en possession de leurs terres”.

Le président de la Commission du foncier à Yoff, Abdoul Aziz Gningue par ailleurs victime de la Cité Tobago, a souligné que le Président Macky Sall a été saisi sur le cas de la Cité Tobago. ” Il sait qu’il y a des irrégularités dans ce dossier, raison pour laquelle, il a demandé l’ouverture d’une enquête et la DSCOS est en train d’entendre les différentes parties. D’ailleurs, le président des Freys de Yoff sera entendu prochainement”, dira-t-il. Les Freys de Yoff préconisent pour le moment le dialogue, mais ils n’excluent pas de descendre dans la rue pour se faire entendre, si les véritables victimes ne sont pas rétablies dans leurs droits. Les Freys de Yoff sont une sorte de gouvernement élu pour veiller à la bonne marche des affaires de la cité chez les “Lébous”.





Abdoul BABA Lvs.sn



Cliquez-ici pour regarder plus de videos