leral.net | S'informer en temps réel

Louga: Le Service d'Hygiène lance une opération de désinfection

Le Service Régional d'Hygiène de Louga a démarré, hier, une opération de désinfection et de décontamination à domicile, en compagnie des « Badiénou Gox», marraines de quartier, une stratégie communautaire visant à sensibiliser les citoyens sur l'importance de porter eux-mêmes la lutte contre le Covid-19. "Rewmi"


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Août 2021 à 10:03 | | 0 commentaire(s)|

Louga: Le Service d'Hygiène lance une opération de désinfection
"C'est une activité que nous venons de lancer avec le Service d'Hygiène de Louga qui a reçu un appui de l'Unicef pour booster les campagnes de désinfection au niveau communautaire », a expliqué le gouverneur de la région, lors du lancement de l'activité à la Gouvernance de Louga.

Selon M El hadji Bouya Amar, "la brigade d'hygiène est en train de mener une nouvelle stratégie, la décontamination à domicile avec l'eau de javel, pour lutter contre la Covid-19 avec l'aide des relais communautaires".

"C'est une activité importante, mais au-delà, le Service d'Hygiène va mener une campagne de désinfection au niveau des villes de grande envergure et dans les zones de forte concentration humaine", a-t-il ajouté.

Il s'agit des communes de Louga, Darou Mousty, Keur Momar Sarr, Linguère et Dahra, mais également dans les gares routières, marchés et services de l'Etat.

"L'approche communautaire a été développée depuis la deuxième vague, car l'heure est à la communication communautaire : laisser les citoyens eux-mêmes porter la lutte contre cette maladie. Pour ce faire, nous avons invité les femmes à nous aider à gagner cette bataille", a indiqué le gouverneur. "Nous avons toujours été sur le terrain pour faire des activités de désinfection, mais nous avons constaté que ce n'est pas uniquement cela qui va aider à gérer la situation", a dit le chef du Service régional d'Hygiène.

Le capitaine Adama Sow a précisé que l'activité lancée par le gouverneur de Louga, "vise à montrer aux Lougatois que c'est toute la population qui doit participer au combat". "Les femmes relais communautaires vont aller au niveau des quartiers et des ménages pour expliquer comment préparer une solution de désinfection et une sensibilisation et de décontamination puisque la contamination peut se faire à partir des supports. Respecter les gestes-barrières simplement ne suffit plus", a-t-il averti, demandant à décontaminer les loquets des portes, des voitures, les interrupteurs, les chaises, les rampes des escaliers, etc.







Rewmi



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page