leral.net | S'informer en temps réel

Lutte: Arène sénégalaise, Sa Thiès tient une bonne carte

Vainqueur de Ness dimanche dernier, Sa Thiès de l'écurie Double Less se retrouve dans une position de choix pour les promoteurs de lutte. Bien placé dans l'antichambre de la cour des grands, il peut bien se permettre de défier Boy Niang 2, Tapha Tine, Gris Bordeaux ou encore, Malick Niang.


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Avril 2017 à 17:47 | | 0 commentaire(s)|

Lutte: Arène sénégalaise, Sa Thiès tient une bonne carte
Après ses trois victoires consécutives enregistrées devant respectivement Lac Rose, Siteu puis Ness, l'heure de l'envol a bien sonné pour Sa Thiès. Et pour ne pas perdre de temps, le frangin de Balla Gaye 2 est appelé à rencontrer un lutteur plus costaud et plus expérimenté que lui.

Il est ainsi dans l'obligation d'ouvrir une nouvelle page de sa carrière . Et à l'issue de l'éclatante victoire face à Ness, de belles perspectives s'offrent au fils de Double Less. Se fixant comme objectif, de porter un jour la couronne de "Roi des arènes", qui avait été une fois entre les mains de son frère aîné de 2012 à 2014, Sa Thiès est sur la bonne voie pour atteindre cet objectif après sa victoire sur Ness. Balla Gaye 2 lui a en tout cas, donné sa bénédiction pour un éventuel combat contre Boy Niang 2 dont le camp aurait répondu favorablement.

Le frangin de Balla Gaye 2 est donc fortement attendu par ses nombreux supporteurs qui commencent à croire en lui. Il est ainsi appelé à résoudre deux équations. Comment intégrer le cercle des VIP? Avec quel adversaire lutter? Le pensionnaire de l'écurie Double Less qui a envie de progresser vers le sommet n'a plus de temps à perdre. Pour encore aller de l'avant, il doit combattre et battre un champion de l'arène sénégalaise, à défaut, il est obligé de revoir ses prétentions.

Quelle que soit la position de son écurie, Sa Thiès a lui, clairement averti ses potentiels adversaires. Et à qui veut l'entendre, le fils de Double Less crie haut et fort que qu'il demeure le garde-fou de son frère, et qu'aucun lutteur de la jeune génération ne va affronter son frère sans au préalable, être passé par lui. Ce message sera sans doute pris très au sérieux par ses futurs adversaires.

source: walfquotidien