Quantcast
Leral.net - S'informer en temps réel

Lutte contre l'émigration clandestine: La proposition de Blaise Pascal

Rédigé par leral.net le Lundi 23 Novembre 2020 à 08:08 | | 0 commentaire(s)|

Les candidats à l’émigration clandestine sont de plus en plus nombreux. On compte les morts par centaine. Au point que les autorités, surtout religieuses, ont fait des sorties pour tenter de dissuader les jeunes à ne pas “se suicider”, au moment où d’aucuns épinglent l’Etat. Comme solution, Balaise Pascal Cissé, à travers son PU2C, a voulu élaborer un programme de lutte contre l’émigration clandestine.

 

In extenso, la proposition de Blaise Pascal Cissé…

Le Programme d’Urgence Contre le Chômage (PU2C) est élaboré dans le cadre spécifique de la lutte contre l’émigration clandestine.

Mission

La vocation du PUCC ou PU2C est de servir et dans l’immédiat, de catalyser l’entrepreneuriat individuel et ou collectif, principalement chez les candidats à l’émigration disposant de moyens financiers (300 à 500 mille francs ) pouvant leur permettre de s’acquitter du droit à l’embarquement dans des pirogues de fortunes jugées trop inadéquates, et très dangereuses pour rallier le continent européen.

De quoi il s’agit

Il s’agit pour l’État du Sénégal d’offrir aux adeptes du Barça Waleu Barsax une alternative traduisant un cadre juridique, une opportunité et des possibilités de pouvoir entreprendre ici au Sénégal, à partir d’un investissement propre et à la base constitué par leur propre argent qui, a l’origine était destiné à payer les frais de voyage pour l’Europe via des pirogues.

Offre

Tout jeune en mesure de déposer une caution appréciée à hauteur de 500 000 francs CFA sera bénéficiaire d’une subvention à hauteur de 2 à 3 millions francs CFA pour la mise en place d’un Gie, d’une micro-entreprise ou entreprise, d’un multi-service, etc… excellant dans son domaine de compétences ou dans le secteur d’activité de son choix.

– L’État doit prendre part au capital.

Obligation pour l’État de prendre part au capital de chaque petite ou moyenne entreprise et à hauteur de 2 millions de francs CFA lui permettant ainsi une présence active mais surtout la possibilité de pouvoir joindre dans le projet un ou deux autres jeunes.

Encadrement et accompagnement de l’État.

L’État a le devoir de mettre en place une structure spécifique dont les membres composants sont des spécialistes et autres techniciens dans le domaine de la création et de la mise en œuvre de projets structurants pour aider, suivre et accompagner régulièrement ces nouveaux investisseurs.

Suggestions

Au regard de ses objectifs affichés par la DER et qui visent à répondre aux exigences de rapidité dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat chez les femmes et les jeunes, elle devra pouvoir offrir son cadre et en urgence pour une meilleure étude et une bonne exploitation de ce principe ayant donné naissance à ce programme d’urgence appelé PUCC ou PU2C.

Attention

Dans le cadre de la mise en œuvre du PU2C, il demeure très important pour l’État et ses services d’être conscients de la nécessité d’une réaction rapide mais surtout de beaucoup de souplesse dans les procédures d’accès aux financements pour ces jeunes qui ont choisi de se détourner des pirogues pour rester et investir dans leur Sénégal.

* Président Blaise Pascal Cissé



Source : http://www.senemedia.com/annonce-32645-lutte-contr...


Titre de votre page Titre de votre page