leral.net | S'informer en temps réel

MACKY SALL A MEDINA-GOUNASS : «Il faut mettre la banlieue hors délestages»

Le leader de l'Apr était en visite, hier, dans les quartiers inondés de la banlieue. Macky Sall propose de mettre la banlieue hors délestage pour ne pas en rajouter à la souffrance des populations déjà victimes des inondations.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Juillet 2010 à 06:29 | | 2 commentaire(s)|

MACKY SALL A MEDINA-GOUNASS : «Il faut mettre la banlieue hors délestages»
A l’instar des grandes cérémonies religieuses, le Magal à Touba et le Maouloud à Tivaouane, la banlieue devrait également bénéficier d'un traitement de faveur pour l'approvisionnement en électricité. Selon le leader de l'Apr, les quartiers résidentiels de Dakar qui ne sont pas confrontés aux inondations devraient souffrir plus pour que la banlieue puisse disposer de l'électricité en continu. «Cela est techniquement possible du côté de la Senelec», a estimé Macky qui pense que ces populations sont déjà assez éprouvées. «Les inondations ajoutées aux délestages, c'est l'enfer», selon Macky Sall.

Très en verve et accueilli par une foule de militants, l’ex-président de l’Assemblée nationale s'est également prêté à son exercice favori : tirer à boulets rouges sur le régime de Wade. Et c'est pour déplorer les milliards investis sur la route de Ouakam qui mène vers l'aéroport. De l'argent qui aurait pu être judicieusement utilisé pour assainir la banlieue. «C’est un manque de cohérence dans la politique du gouvernement», pense Macky qui fonde sa conviction sur le fait que l’aéroport de Dakar va bientôt être délocalisé vers Diass.

Sur le refus des sinistrés de se faire loger dans des bâches à Sangalkam, Macky s'est dit solidaire avec les manifestants de ces derniers jours pour rejeter la proposition de Souleymane Ndéné Ndiaye. Faisant un peu dans la raillerie, Macky pense que «les bâches sont une offre limitée pour un gouvernement, c'est l'ultime solution et cela marque l'absence de vision du gouvernement». La solution, selon le leader de l'Apr, réside dans la restructuration des quartiers inondés en y installant des réseaux d'assainissement. Et cela est une obligation pour l'Etat du Sénégal qui «n'a qu'à surseoir à des programmes moins urgents». Une obligation, mais pas «d'action politicienne», a martelé Macky. Il a aussi condamné le fait que Mme le maire ait conduit à la police ses administrés.

ALASSANE HANNE
Source L'Observateur



1.Posté par Bodian le 19/07/2010 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je veux Macky soit raisonnable sur ces parole car il postule , il ne faut pas dire des choses impossible. Et le Senegal n'est pas Dakar. Et qu'il respecte les gens et cherchons ensemble les solutions du pays .
Je n'ai pas de maison ni un paremts mais en casamance on a ces problemes

2.Posté par DAW TIOW le 20/07/2010 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ka tu fé pr eux kan tété 1er ministre. On diré k vs avé ts la mémoire courte....

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos